X
Rechercher
Publicité

Événement de Samuel Poulin

Six Beaucerons reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale du Québec

durée 18h00
10 avril 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au premier ministre, volet jeunesse, Samuel Poulin, a procédé cet après-midi à sa traditionnelle remise de médailles de l’Assemblée nationale du Québec, qui vise à souligner l’apport inestimable de citoyens de sa circonscription.

« La médaille honorifique de l’Assemblée nationale est la plus haute distinction qu’il m’est permis de remettre comme député. J’ai choisi ses six personnes pour leur dévouement, leur passion et leur attachement à notre région. Que ce soit dans le bénévolat, le service public ou le monde des affaires, ils enrichissent tous notre collectivité », a souligné Samuel Poulin.

C'est donc un événement riche en émotion qui s'est tenu au Georgesvilles, à Saint-Georges. Devant leur famille, les récipiendaires ont été honorés pour plusieurs de leurs qualités et de leurs actes. La plupart d'entre eux ont d'ailleurs partagé la médaille avec leurs proches, indiquant que ceux-ci étaient, et sont encore, le plus grand soutien qu'ils puissent avoir.

Normand DeLessard
Bien reconnu sur les réseaux sociaux depuis maintenant 10 ans, Normand DeLessard est à l’origine des capsules vidéo d’Hier à Aujourd’hui sur l’histoire de la Beauce et qui a remporté un vif succès auprès de la population partout au Québec. 

« Merci beaucoup chers Beaucerons, c'est un peu grâce à vous si j'ai cette médaille parce que la Beauce me passionne énormément. Quand j'étais jeune, à l'école, on écoutait des films de Jacques Cartier, etc. Je me suis dit : Pourquoi il y aurait pas des filmes sur Saint-Georges ? Alors j'ai décidé de faire ces capsules pour les donner aux jeunes plus tard. »

Ses nombreuses heures de recherches et son dévouement auront permis de réaliser 1731 capsules différentes obtenant plus de 4 millions de vues sur YouTube et remportant 25 000 abonnés sur sa page Facebook.

Louisette Rodrigue
Louisette Rodrigue est l’épouse et alliée de feu Clermont Hamel, qui est à l’origine de l’entreprise à succès du même nom situé à Saint-Ephrem. Employant au fil du temps des centaines de personnes dans la région, Madame Rodrigue fut l’une des fondatrices en travaillant à l’administration, à la comptabilité et en appuyant son mari dans ses différentes fonctions. M. Hamel fut également à l’origine des industries PHL et les matériaux CCL. Elle est la mère de 7 enfants.

Daniel Desmarais
Le capitaine Desmarais compte 30 années pour la protection du public au sein de la Sûreté du Québec. Retraité depuis l’an dernier, il agissait jusqu’à tout récemment comme directeur du centre de services de la SQ à Saint-Georges. Il s’est démarqué à divers niveaux dont en participant au déploiement des forces de l’ordre lors de la crise d’OKA, le Sommet des Amériques et le G7.

Il fut également un artisan de la transition du service de police municipal vers la SQ et du nouveau poste de police situé à Saint-Georges.

Louise-Andrée Doyon
Bien connue à Saint-Georges, Louise-Andrée Doyon est présidente du Club Inner Wheel de Saint-Georges depuis maintenant 15 ans. Elle joue un rôle de coordination et de recherche de financement qui permet au Club de se déployer dans 10 écoles primaires de Saint-Georges et des alentours. Les marraines Inner Wheel habillent plus de 125 enfants chaque année et ont redistribué, à ce jour, plus de ¾ de millions de dollars à la communauté. Le Club s’implique également pour l’achat de sacs d’école neufs aux enfants qui ont des besoins.

Gaétan Bégin
Natif de Saint-Ludger dans la circonscription de Beauce-Sud, Gaétan Bégin fut au cœur de la lutte pour l’abolition du délai de prescription au Québec. Grâce à son militantisme en faveur d’une meilleure justice et de ses interventions depuis 2015, le délai fut aboli par le présent gouvernement en 2020. Victime de terribles sévices, M. Bégin a choisi de s’impliquer dans cette cause qui s’est soldée par le résultat attendu.

Guy-Paul Côté
Connu et reconnu par sa communauté, Guy-Paul Côté détient un grand bagage dans le domaine de la santé et comme bénévole. Infirmier et cadre dans le réseau de la santé, M. Côté a transformé son bien-être pour les autres en s’impliquant activement comme bénévole dans sa communauté. La Fondation du cœur Beauce-Etchemins, COGECO, la Société d’horticulture, le Musée des Lilas, le CLD Beauce-Sartigan, le comité Saint-Georges/Lisieux, et le comité aviseur en tourisme ont profité de son expertise.

« L'important ce n'est pas ce qu'on fait, mais de pourquoi on le fait », a conclu Guy-Paul Côté.

Le député de Beauce-Sud remettra également au cours des prochains jours une médaille à l’artiste beauceron, Roby Johnson, qui sera en visite dans la région. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les techniciens ambulanciers dans le feu de l'action

Pour clôturer la Semaine des paramédics et des services préhospitaliers d'urgence, qui se tenait jusqu'à aujourd'hui, EnBeauce.com vous présente une galerie de photos du personnel sur le terrain Ces quelques jours visent à souligner l'expertise des 1100 paramédics et de tous les autres corps de métier œuvrant dans la chaîne d'intervention ...

durée Hier 13h15

COVID-19 : deux décès en Beauce

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, quatre personnes sont décédées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, dont deux en Beauce. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan, une dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, une dans la MRC de Lotbinière et une dans la Ville de Lévis. Le nombre ...

durée Hier 4h00

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...