Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parents d'Anges Beauce-Etchemins

Un boisé à Saint-Georges pour les petits anges disparus

durée 14h00
19 juin 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

L’organisme Parents d’Anges Beauce-Etchemins a offert hier aux familles qui ont vaincu un deuil périnatal, de faire vivre la mémoire de leurs petits anges disparus trop tôt grâce au « Boisé des anges »

Plusieurs personnes ont affronté le mauvais temps pour venir planter un arbre dans le parc Rodrigue. Devant ces arbres, représentant ces âmes qui feront toujours partie de leur vie, des petites plaques commémoratives s’y trouvent.

Les gens pouvaient également venir récupérer un arbre pour le planter chez eux. Des personnes qui ne c'étaient pas inscrites au préalables étaient venus au plus grand bonheur des organisateurs. 

Malheureusement la pluie et le froid ont empêché les personnes de se recueillir aussi longtemps qu'ils l'auraient voulu. 

Dans un tel deuil, on oublie souvent que le papa en souffre également. L’organisme a voulu leur donner une place importante en créant cet évènement la veille de la fête des Pères pour qu’ils puissent vivre aussi leur peine. 

La directrice de Parents d’Anges, Diane Dulac explique que lors de la Fête des anges qui se déroule chaque année le 15 octobre, c’était surtout les mamans qui venaient et que les hommes qui étaient présents accompagnaient leur conjointe.

Toutefois, hier, «  on a des papas qui sont venus seuls aussi, alors qu’à la fête des anges, on a quelques papas qui accompagnent les mamans, là c’était beaucoup des hommes, des grands-pères. On a eu des mamans évidemment », ajoute-t-elle. 

En mémoire de...

Ce boisé se veut également un lieu de sensibilisation à ce type de deuil qui est toujours tabou. La directrice insiste sur le fait que ce n’est pas juste la peine d’avoir perdu un enfant, mais aussi le deuil d’un futur qu’on croyait pouvoir vivre. 

« Chaque arbre représente une famille endeuillée. Alors d’année en année, ça va devenir un symbole fort. Chaque année on va planter de nouveaux arbres. Les gens vont aller prendre des marches et ils vont voir qu’il y a des nouveaux arbres et qu’il y a des arbres de toutes les tailles. Ça va permettre un peu de sensibiliser la population et de briser les tabous qui entourent le deuil périnatal. On est dans une société où le deuil il doit se faire vite. Alors que le deuil périnatal, c’est un deuil d’un futur qu’on voulait vivre avec son enfant. »

Une dame est venue planter un arbre pour son enfant qui aurait dû avoir une cinquantaine d’années. 

« C’est un enfant qui est au ciel, mais c’est un enfant qui fait partie de ta famille pour toute la vie et il fait partie de l’histoire de ta famille », termine Mme Dulac.

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COVID-19: la réponse du Canada parmi les meilleures au monde, selon une étude

Le Canada a mieux géré les deux premières années de la pandémie de COVID-19 et a mieux résisté aux bouleversements qui ont suivi que plusieurs autres pays dotés d'une infrastructure de soins de santé et économique comparable, selon une nouvelle étude. La recherche, publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne, attribue la ...

Plusieurs collectes de sang à venir en Beauce

L'organisme Héma-Québec tiendra de nouvelles collectes de sang dans la région au cours des prochaines semaines. Voici les dates et les lieux des cliniques programmées: Mardi 28 juin Salle Alphonse-Desjardins du Centre Caztel de Sainte-Marie de-Beauce de 14 h à  20 h. Objectif: 100 donneurs. Mardi 5 juillet Complexe multifonctionnel ...

25 juin 2022

Saint-Robert-Bellarmin reçoit plus de 1,9 M$ pour la construction d'une caserne de pompiers

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1 930 829 $ à la municipalité de Saint-Robert-Bellarmin pour la construction d’une caserne de pompiers. L'annonce a été faite ce jeudi par le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. « L’aide accordée à ...