Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Un souper-conférence au profit du CALACS de Chaudière-Appalaches

durée 17h00
8 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Texte commandité

Le Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de Chaudière-Appalaches (CALACS-CA) organise un souper-conférence, le soir du 30 septembre, au Club de Golf de Saint-Georges. 

C’est sur un ton humoristique que les artistes Josée Boudreault et Louis-Philippe Rivard offriront leur conférence lors de l’événement-bénéfice. Dynamiques, authentiques et ne craignant pas le ridicule, ils inviteront les participants à revoir leur perception de leur quotidien. Leur objectif : faire prendre conscience qu’on se met souvent soi-même des bâtons dans les roues et que pour vivre pleinement, il faut oser sortir de notre zone de confort.

Lancement de Klémo
L’événement sera aussi l’occasion de lancer la toute nouvelle peluche emblématique du CALACS-CA, Klémo, un confident qui permet aux enfants d’apprendre quels sont les secrets qu’ils peuvent garder pour eux et quels sont ceux qu’ils doivent confier à un adulte de confiance. Le projet se veut un concept unique qui est à la fois un outil d’intervention pour les enfants qui consultent au CALACS-CA et un compagnon qui sera proposé à la population en générale pour amasser des fonds pour l’organisme.

Déroulement de la soirée
Lors de l’événement, un cocktail de bienvenue est prévu à partir de 17 h. Un souper quatre services sera servi à partir de 18h, suivi du lancement de Klémo et de la conférence. Il est recommandé de se présenter en tenue de ville et d’apporter de l’argent comptant pour participer à l’encan chinois où seront mis en jeu plusieurs prix. 

Les billets, au coût de 100$ chacun, sont disponibles au 581 428-6856, poste 207, et ce, avant le 16 septembre.

Amasser des fonds pour une noble mission
L’argent amassé permettra au CALACS-CA de poursuivre sa mission, soit celle de venir en aide aux personnes qui ont été victimes d’agression sexuelle, ainsi qu’à leurs proches. Il faut savoir que l’organisme ne craint pas d’innover dans le but d’accomplir sa mission.

D’ailleurs, puisque depuis quelques années les demandes de service connaissent une importante hausse, l’équipe a accueilli de nouvelles intervenantes et a mis sur pied plusieurs projets, dont des outils d’intervention, des formations sur mesure pour les professionnels, des ateliers de prévention revisités pour les écoles, les organismes et les entreprises, etc. Des capsules présentées sous différentes formes sont aussi proposées sur la page Facebook de l’organisme.

Notons que de mars 2021 à avril 2022, le CALACS-CA a réalisé pas moins de 4091 interventions auprès des personnes qui ont été victimes d’agression sexuelle et leurs proches. 3070 personnes ont bénéficié des ateliers de sensibilisation de l’organisme, soit une augmentation de 2170 par rapport à l’année financière 2020-2021.

Pour demander de l’aide ou pour en savoir plus sur la problématique, composez le 581 428-6856 ou visitez le www.calacsca.qc.ca (le site Web se refait présentement une beauté. Il sera disponible sous peu.)

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un premier lave-o-thon sous le signe de l'amusement à Saint-Zacharie

Le service de sécurité incendie de Saint-Zacharie et les cadets de Saint-Zacharie ont organisé conjointement un lave-o-thon ce samedi 24 septembre. Au total, ils ont lavé 63 voitures et récolté environ 1 000 $ au profit des cadets. C’était une journée de sourire et d'amusements, d’après Frédéric Guay, responsable communication corps de cadets de ...

durée Hier 13h00

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...

durée Hier 6h00

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...