Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Objectif de 700 000 $

La FSBE lance sa campagne annuelle de financement

durée 16h15
6 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

C’est à compter du 7 septembre que la Fondation Santé Beauce-Etchemin sollicite l’aide de la population et des entreprises locales afin d’amasser d’importantes sommes d’argent qui contribueront, de façon notable et durable, au déploiement de soins et de services de santé adaptés aux besoins des gens d’ici.

Cette mission se concrétise entre autres chaque année par l’achat de meilleurs équipements médicaux et par l’aménagement de salles spécialisées. 

Ne soyez donc pas étonné de recevoir un appel téléphonique au cours des prochaines semaines, puisque les donateurs de 2010 à 2022 seront invités à renouveler leur générosité. 

« Cette année, nous nous sommes engagés, pour un montant de près de 700 000 dollars, à faire l’achat de nouveaux équipements en vue d’améliorer la qualité des soins en Beauce-Etchemin et d’appuyer le personnel et les professionnels de la santé et des services sociaux. C’est un objectif optimiste, mais réaliste, et nous sommes convaincus que la population se joindra à nous pour l’atteindre », a expliqué Lynda Vaillancourt, la directrice générale de la Fondation Santé Beauce-Etchemin, qui est en poste depuis juin.

Aux côtés de Manon Veilleux, présidente de la Fondation, elle souhaite assurer la continuité des activités actuelles de financement tout en développant de nouvelles stratégies pour faire de l’organisme un pilier de sa communauté. « J’ai envie d’augmenter le sentiment d’appartenance à la Fondation, tant chez les usagers que chez les médecins, les directions, les employés et les résidents de Beauce-Etchemin », précise-t-elle.

Rappelons que la Fondation Santé Beauce-Etchemin est un organisme à but non lucratif, autonome et indépendant, partenaire depuis 1993 du développement de l’hôpital beauceron. Elle étend dorénavant sa mission auprès des CLSC de Beauce-Etchemin, des CHSLD de Beauceville et les deux de  Saint-Georges ainsi qu’auprès du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un premier lave-o-thon sous le signe de l'amusement à Saint-Zacharie

Le service de sécurité incendie de Saint-Zacharie et les cadets de Saint-Zacharie ont organisé conjointement un lave-o-thon ce samedi 24 septembre. Au total, ils ont lavé 63 voitures et récolté environ 1 000 $ au profit des cadets. C’était une journée de sourire et d'amusements, d’après Frédéric Guay, responsable communication corps de cadets de ...

durée Hier 13h00

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...

durée Hier 6h00

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...