Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Simulation effectuée le 15 octobre

Vingt-et-un enfants « sauvés » lors d'un exercice des pompiers de Sainte-Marie-de-Beauce

durée 18h00
19 octobre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Voir la galerie de photos

Une trentaine de pompiers du service de sécurité incendie (SSI) de Sainte-Marie ont été confrontés à un exercice spécial le samedi 15 octobre.

Leur directeur, Serge Fecteau, a profité d’une offre de Autobus Landry pour simuler un accident impliquant un bus scolaire avec 21 enfants à bord ainsi qu’une voiture avec trois personnes (ici, des mannequins).

Le décor a été installé le vendredi pour que tous les intervenants puissent être prêts samedi matin dès 9 h 30, heure à laquelle le SSI recevait l’appel de cet accident.

Les 21 enfants, âgés entre 10 ans et 15-16 ans, ont très bien joué le jeu, selon Serge Fecteau. Chacun d’eux portait un partout blanc pour ne pas se salir, ainsi qu’un carton indiquant leurs blessures. « Il y en avait avec des chocs nerveux, des bras cassés, des bassins fracturés. Il y en avait qui avaient une commotion cérébrale, et même des morts », a raconté le chef pompier lors d’une entrevue téléphonique avec EnBeauce.com.

Les parents étaient également invités à se prêter au jeu. « Je leur ai dit : je veux vous voir traverser les rubans de sécurité pour vous approcher, ce sont vos enfants qui sont là. Dites-vous que c’est vrai! » Comme on peut l’apercevoir dans la vidéo de cet article, il y en a qui ont pris leur rôle à cœur. 

Qui plus est, Serge Fecteau avait demandé à une de ses pompières de faire comme si l’un des enfants décédés dans l’accident était le sien. « Je voulais qu’elle pète les plombs », a-t-il expliqué. Le but étant de voir comment ses collègues pompiers réagiraient à cette situation. 

« C’est sûr qu’un entraînement c’est une pratique, ce n’est pas réel. Mais je vous dirais que pour beaucoup (des pompiers présents) c’était réel, c’est venu les chercher. »

Les enfants, eux, ont aimé ça. Après l'exercice, les pompiers les ont emmenés à la caserne où ils ont pu déguster de la pizza.  « Une des plus jeunes était un peu craintive au début. Puis, quand on a fait une photo de groupe à la fin, je suis allée la voir pour savoir comment elle avait trouvé ça et elle m’a dit “J’ai tripé!” », a raconté M. Fecteau en riant.

L’intervention a duré environ 1 h 30. Notons que des ambulanciers de Dessercom, ainsi que des policiers de la Sûreté du Québec étaient aussi sur place.

Cet exercice a permis à l’équipe de pompiers de Sainte-Marie de connaître ses forces et ses faiblesses. « On a des choses à améliorer. La prochaine fois on va peut-être faire notre périmètre de sécurité plus grand et reculer notre poste de contrôle. »

Par exemple, il a été décidé que désormais, sur ce type d’intervention, un pompier serait attitré pour rester auprès des blessés qui sont apportés aux ambulanciers.

« Finalement, c’est de travailler en collaboration avec les policiers et les ambulanciers. On a fait la stabilisation et la sécurité de la scène. On avait de la désincarcération à faire, on avait aussi la protection incendie. Donc il y avait beaucoup de choses à gérer. Ce sont tous des domaines qu’on touche au service de sécurité incendie, mais habituellement c’est une situation à la fois, pas toutes celles-ci en même temps. »

L'exercice a été filmé au drone, ce qui permettra à l’équipe de revoir les images et d’étudier ce qui a été fait. En ce sens, tous les pompiers seront rencontrés un par un afin de déterminer ce qui serait à améliorer. 

Chef depuis 2020, Serge Fecteau souhaite organiser une simulation par année. Il réfléchit déjà à la mise en scène pour l’année prochaine.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Lors des journées de grandes chaleurs, les chiens restent à la maison

Bien que le message soit répété chaque année, au Québec, des citoyens sont toujours témoins d’animaux laissés dans les voitures en été. Lors des vagues de chaleur comme celle des derniers jours, et de ceux à venir, la température intérieure d’un véhicule garé au soleil peut rapidement atteindre plus 50 degrés Celsius, et ce, même si le mercure à ...

Déjeuner-conférence sur les faillites personnelles

Le prochain déjeuner-conférence de l’Association québécoise de défense des droits des personnes aînées (AQDA) Beauce-Etchemins-Appalaches, portera sur les faillites personnelles et la proposition de consommateur. Le thème sera abordé par Guillaume Therrien, syndic autorisé en insolvabilité chez Lemieux Nolet inc. De plus en plus de personnes ...

durée Hier 17h00

La Légion royale remet près de 7 000 $ à la communauté

À chaque année, lors de la période du Jour du Souvenir, plusieurs membres de la Filiale La Beauce de la Légion royale du Canada, se rendent dans quelques commerces de la région afin d’offrir le coquelicot, en mémoire des militaires qui ont servi au sein des Forces armées du Canada lors des différents conflits et qui, pour certains d’entre eux, ont ...