Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

De nouveaux outils

S'allier pour enrayer les violences conjugales

durée 08h00
22 octobre 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Les organismes oeuvrant en matières de violences conjugales s'allient pour trouver des solutions afin de prévenir des actes dramatiques.

En Chaudière-Appalaches, les maisons d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, les groupes aidant les hommes exerçant des comportements violents dans un contexte conjugal et familial, ainsi que les partenaires du communautaire, du réseau de la santé et des services sociaux, de la justice et de la sécurité publique se concertent et mettent en place des outils afin que la population se sentent plus en sécurité face à la violence conjugale.

Grâce à une volonté politique, le gouvernement a financé la mise en œuvre de « Cellules de crise ». Ce sont des actions concertées qui permettent d’agir sur les trop nombreux féminicides et filicides en contexte conjugal des dernières années.

Depuis quelques mois, les partenaires de la région participent à des formations afin d’utiliser une grille d’évaluation des risques d’homicide et de suicide dans un contexte de violence conjugale. Ils peuvent par la suite se mobiliser afin de mettre en place des actions cohérentes et sécuritaires pour les victimes, les proches et le conjoint pouvant être à risque homicidaire et/ou suicidaire.

Ces actions sont possibles grâce à l’accompagnement du Carrefour Sécurité en Violence Conjugale (CSVC), soutenant et favorisant la mobilisation des différentes organisations dans cette démarche de partenariat et d’actions intersectorielles. La sécurité des victimes, femmes et enfants, du conjoint et celle des proches est au cœur des actions de ces organismes.

Ce modèle prend forme sur une idée de base intéressante : afin d’évaluer si une situation de violence conjugale est dangereuse, il faut d’abord disposer d’outils d’estimation du danger fiables. Ce n’est donc pas tout d’évaluer qu’une situation est à risque; il faut ensuite prendre des actions concrètes afin d’assurer la sécurité de toutes les personnes impliquées et en faire bien sûr le suivi.

La problématique de la violence conjugale est complexe et il est important de pouvoir compter sur des alliés qui ont une bonne connaissance du terrain. Grâce à cet investissement, les organismes et partenaires de toute la région bénéficient désormais d’un outil pour agir efficacement afin d’instaurer un filet de sécurité autour des femmes victimes de violence conjugale et de leurs enfants, et pour intervenir auprès des auteurs.

Les organismes d'aides invitent d’ailleurs tout organisme ou toute personne du public s’inquiétant d’une situation à communiquer avec SOS Violence Conjugale au 1 800 363-9010 accessible 24h sur 24, 7 jours sur 7.

En Beauce, il est possible de joindre :
- Havre l’Éclaircie à Saint-Georges, 418 227-1025
- Centre Ex-Equo à St-Georges et à Sainte-Marie, 1 877-613-1900

Sachez qu’une Ligne d’aide et d’écoute 24/7 pour hommes à risque de comportements violents est également disponible pour la région en composant le 1-866-232-5030.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le 32e Festival Beauceron de l’Érable en préparation

Le 32e Festival Beauceron de l’Érable, qui se déroulera du 12 au 14 mai 2023 à l’espace Carpe Diem de Saint-Georges, en déjà en préparation. Le conseil d'administration, présidé par Amélie Saint-Hilaire et composé de Francis Rancourt, Véronique Roy, Marco Fortier, Julie Pomerleau, Jérôme Gendreau et Win Le Phan, est actuellement à pied d'œuvre ...

UPA Chaudière-Appalaches: don de 11 000 $ à Moisson Beauce

La Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches et ses affiliés ont remis plus de 11 000 $ en produits locaux à la banque alimentaire Moisson Beauce. Ces dons garniront davantage les paniers distribués aux plus démunis durant la période des Fêtes. Comme lors des années précédentes, les Producteurs de bovins de la Chaudière-Appalaches-Sud ont ...

Les cadets de l’Escadron 881 de Saint-Joseph-de-Beauce s'impliquent

Les Cadets de l’Escadron 881 de Saint-Joseph-de-Beauce se sont joints à la Saint-Vincent-de-Paul et au Service de sécurité incendie de la ville, pour participer à la traditionnelle collecte de rue, lors de la guignolée du 3 décembre. Les Cadets étaient enthousiastes de constater l’élan de générosité et l’accueil chaleureux des citoyens de leur ...