Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le tiers touche des enfants

Augmentation de 20 % des demandes d’aide alimentaire chez Moisson Beauce

durée 12h15
27 octobre 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

En l’espace d’un an seulement, le nombre de demandes d’aide alimentaire auxquelles répond Moisson Beauce a augmenté de 20 %, vient de révéler l'organisme par voie de communiqué.

Le nombre de personnes aidées depuis la pandémie a explosé, alors que ce sont aujourd’hui 150 000 demandes d’aide alimentaire, chaque année, à qui Moisson Beauce doit répondre, en collaboration avec sa cinquantaine d'organismes accrédités sur le territoire, une augmentation de 26 % depuis 2019.

Le tiers des demandes touche des enfants, alors qu'une personne sur cinq, qui fait appel à la banque alimentaire, occupe un emploi.

Ces chiffres proviennent du Bilan-Faim 2022 des Banques alimentaires du Québec (BAQ), dont fait partie Moisson Beauce, qui consolide les données socioéconomiques provenant de plus de 1 200 organismes desservis par le réseau.

La situation est d’autant plus inquiétante avec l’inflation qui atteint des sommets et qui rajoute un fardeau sur les plus vulnérables, indiquent les responsables du réseau.

Alors que l’on craint une prochaine récession, dont les effets viendraient s'ajouter aux difficultés causées par la pandémie et aux impacts de l’inflation, le réseau BAQ aura assurément besoin d’un plus grand soutien du gouvernement.

Manque de denrées
Le réseau se retrouve sous une forte pression face à la demande grandissante depuis deux ans et 62% des organismes ont déclaré avoir manqué de denrées par leurs sources d’approvisionnement usuelles dans la dernière année. La grande majorité a dû se résoudre à faire des achats.

Le réseau est doublement impacté : les organismes ont moins de denrées et les denrées coûtent plus cher. Moisson Beauce n’en fait pas exception. L’organisme a dû acheter plus de 200 000 $ de denrées au cours de la dernière année pour pallier à la demande.

« Après plus de deux ans de résilience face aux changements constants, nos communautés sont plus vulnérables que jamais face aux problèmes d’insécurité alimentaire. La hausse constante du coût de la vie a un impact majeur sur les clientèles desservies, qui voient leur précarité financière et alimentaire augmenter. Plus que jamais, afin de pallier à la demande grandissante, nous devons faire des achats, ce qui occasionne des dépenses majeures pour l’organisme », observe Lisa Faucher, directrice générale par intérim de Moisson Beauce.

Les visages de la faim en région:

- 33.4 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire sont des enfants;

- 19.9 % de l’ensemble de nos demandes sont pour des gens sur le marché du travail, soit une hausse de 5 % du nombre de travailleurs ayant recours aux paniers de provisions entre 2019 et 2022;

- 64 % des demandes pour les services de paniers de provisions proviennent de ménages dont la source principale de revenus est l’aide sociale, une pension de vieillesse ou l’assurance-emploi.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un don de 3 000$ de sirop d'érable pour les banques alimentaires

Les Producteurs et productrices acéricoles des Appalaches-Beauce-Lotbinière ont remis 3 000 $ en sirop d’érable aux banques alimentaires des MRC des Appalaches, de Lotbinière, de La Nouvelle-Beauce et de la Ville de Lévis. C’est après avoir enregistré une récolte record de 211 millions de livres de sirop d’érable au printemps 2022, que ...

La campagne de sensibilisation à l’endettement se poursuit

Le Groupe de réflexion et d’action contre la pauvreté (GRAP) de Beauce-Sartigan poursuit cette année encore sa campagne de sensibilisation à l’endettement sous le thème Pour éviter les casse-têtes. L'objectif est de proposer des outils et des astuces à la population pour éviter les problématiques liées à l’endettement. Cette campagne vise à ...

Une centaine de personnes à la grande fête de Noël d'Ouvre ton cœur à l’espoir

Une centaine de personnes membres de l’organisme Ouvre ton cœur à l’espoir se sont rassemblées à la salle paroissiale de Saint-Georges, ce dimanche 27 novembre, pour le retour de la traditionnelle grande fête de Noël. Cet organisme, qui a été fondé en 1995, regroupe et soutient des familles de Beauce-Etchemin ayant un enfant dont la maladie ...