Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nicole

MRC Beauce-Centre: le premier bébé de l'année est ukrainien

durée 10h15
10 janvier 2023
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le premier bébé de l'année de la MRC Beauce-Centre s'appelle Nicole, elle est née de parents ukrainiens, le 1er janvier 2023 à 23h14 à l'hôpital de Saint-Georges.

À sa naissance, le poupon enregistrait un poids de 3,455kg et mesurait 52 cm.

Elle fait le bonheur de ses parents, Olena Makovska et Vladyslav Makovskyi, ainsi que de leurs jumeaux Zlata et Yehor, âgés de 8 ans. Ils vivent à Beauceville. Les parents vont commencer à suivre des cours de francisation dans les prochaines semaines.

Le père travaille pour COMACT et occupe le poste de soudeur-assembleur, tandis que la maman reste à la maison pour le moment. De leurs côtés, les jumeaux vont à l’école Léry à Beauceville depuis le mois de décembre.

Sans surprise, c'est la guerre qui a poussé cette famille à s'installer au Québec il y a six semaines.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Maison Moisson Beauce : 250 000$ ou une nouvelle demeure

La Fondation Moisson Beauce a présenté la 14e Maison Moisson Beauce qui est une collaboration entre Desjardins, Construction Robert Bernard et Signé SP.  Comme par le passé, le ou les gagnants pourront choisir entre le montant d’argent ou de prendre la demeure, située au 1054, 147e Rue à Saint-Georges. Toutefois, en nouveauté, le montant est une ...

Québec met 100 défibrillateurs externes automatisés à disposition

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé le lancement du projet pilote lié à l'installation de 100 défibrillateurs externes automatisés (DEA) qui seront mis à la disposition de la population dans de nombreuses régions du Québec. Les DEA, des appareils électroniques qui permettent, à l'aide d'une décharge électrique, de réanimer un cœur ...

Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...