Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La décision est prise

Fermeture définitive du lien interurbain Saint-Georges / Québec

durée 16h45
22 février 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

C’est dans le cadre d’une rencontre avec Pierre Breton, président d’Autobus Breton, que les préfets des MRC de Beauce-Sartigan, de Beauce-Centre et de La Nouvelle-Beauce ont appris la fermeture définitive du lien interurbain Saint-Georges / Québec.

« C’est une décision d’affaires qu’Autobus Breton devait prendre. La rentabilité n’est pas au rendez-vous et les programmes d’aides financières gouvernementaux ne sont pas adaptés à la réalité », a affirmé Pierre Breton, président de cette entreprise.

Dany Quirion, préfet de la MRC de Beauce-Sartigan, a salué les efforts consentis par cette compagnie de transport afin d’assurer un service adéquat malgré la situation sanitaire des derniers mois. « Outre les efforts appréciables de monsieur Breton, les MRC de la région ne peuvent financer, à elles seules, les coûts afférents à ce type de services. C’est un choix difficile pour nos élus, mais nous ne pouvons maintenir ce rythme sans impacter les quotes-parts municipales », a affirmé celui-ci.

Jonathan Bolduc, préfet de la MRC Beauce-Centre, a quant à lui mentionné que les contributions du gouvernement du Québec n’ont pas suivi les hausses des coûts d’exploitation, dont celui du carburant. « Dire que Québec finance plus de 1 000 $ par billet d’avion pour soutenir nos régions plus éloignées, il est étonnant qu’il n’ait pu être tout aussi avenant pour nos 100 000 habitants en Beauce avec une refonte de son programme, alors que ce lien interurbain représentait un financement annuel de moins de 5 $ par habitant pour être préservé. Tout n’est pas négatif cependant : l’exercice a permis de constater qu’une bonne partie des passages sur cette ligne d’autobus sont intra-Beauce, et l’avènement de notre dorsale avec Mobilité Beauce-Nord dans les prochains mois devrait pouvoir convenir aux besoins de plusieurs de ces usagers », a-t-il souligné.

Enfin, le préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce, Gaétan Vachon a tenu à rappeler que cette décision n’a pas été prise à la légère. « Quand le problème avait été soulevé à l’automne par monsieur Breton, les trois MRC, nous nous étions concertées et nous avions demandé d’effectuer un ultime essai entre novembre et février pour vérifier si la clientèle serait davantage au rendez-vous. Malheureusement, l’achalandage n’a pas augmenté et les constats de non-rentabilité sont demeurés les mêmes. Nous comprenons la déception de nos citoyens et citoyennes qui utilisaient ce service et qui doivent maintenant se trouver un nouveau transport, mais l’issue ne pouvait être autrement. »

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • FF
    Françoise Fournier
    temps Il y a 1 an
    C'est malheureusement désolant, parce que je prenais ce transport, parfois pour un rendez vous à Québec, ou aller voir ma famille à Matane..... J'espère que ce transport reviendra dans un futur proche... voilà, merci

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Patricia Poulin sera parmi «Les Audacieuses»

Le Joseloise Patricia Poulin sera parmi Les Audacieuses qui ont accepté de relever le Défi Têtes rasées de Leucan qui se tiendra le 7 avril prochain. À 27 ans, cette pharmacienne co-propriétaire de la bannière Proxim de Saint-Éphrem-de-Beauce et du comptoir Uniprix à Tring-Jonction, est la plus jeune des dix femmes du Québec qui posent ce geste ...

durée Hier 16h15

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les originaux qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 24 février Guerre en Ukraine: la vie continue malgré le conflit, reconnait Sylvain Longchamps En ...

durée Hier 15h00

L'urgence de l'hôpital de Saint-Georges un peu moins achalandée

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 81%, à 13 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 90% pour l'Hôpital de Thetford, 91% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et et 90 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...