Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Table de développement social de La Nouvelle- Beauce

Lancement du concours « Mon modèle d’intégration »

durée 13h00
1 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Après avoir mené l’an dernier une campagne de sensibilisation qui visait à exposer la problématique du logement social et à sensibiliser la communauté aux difficultés auxquelles font face les personnes en situation de vulnérabilité, La Table de développement social de La Nouvelle-Beauce récidive cette année en poursuivant ses efforts de sensibilisation avec la campagne Au-delà des apparences, accueille donc la différence qui comprendra notamment le lancement du concours « Mon modèle d’intégration ».

« Par le thème de la campagne de cette année « Au-delà des apparences, accueille donc la différence », nous voulons sensibiliser les gens sur les comportements discriminatoires envers les personnes vulnérables et, surtout, valoriser les modèles d’intégration dans notre communauté, explique Sophie Marcoux, Organisatrice communautaire au CISSS-CA, Secteur Alphonse-Desjardins.

Concours « Mon modèle d’intégration »

Le concours, organisé en collaboration avec la Chambre de commerce Nouvelle-Beauce et les Galeries de la Chaudière, est donc officiellement lancé aujourd’hui et jusqu’au 30 avril prochain.

« Nous invitons les gens à inscrire une personne qu’ils considèrent comme un modèle d’intégration dans la communauté, des gens qui ont accueilli la différence, au-delà des apparences. Par exemple : un employeur qui embauche des personnes immigrantes ou avec limitations, un propriétaire immobilier qui accueille avec plaisir dans ses immeubles des jeunes ou des personnes vulnérables ou encore un membre de la communauté impliqué qui agit comme facilitateur pour accompagner ou aider les personnes vulnérables (un bénévole dans un organisme, un enseignant, un entraîneur sportif, etc.). », précise Sophie Marcoux.

Un tirage sera effectué parmi tous les gens ayant proposé un modèle. Les participants courent la chance de gagner un des 4 certificats-cadeaux de 250 $ échangeables dans les commerces des Galeries de la Chaudière. Tous les détails et règlements se trouvent sur notre page Web au VivreensembleNB.com.

1er mars 2023 : Journée « zéro discrimination »

La Table de développement social de La Nouvelle-Beauce n’a pas choisi le 1er mars au hasard. Selon l’Organisation des Nations Unies, le 1er mars et la Journée zéro discrimination, au cours de laquelle nous fêtons le droit de quiconque de mener une vie épanouie et productive dans la dignité. La Journée zéro discrimination met l’accent sur les possibilités d’informer la population et de promouvoir l’inclusion, la compassion, la paix et surtout une dynamique du changement.

Elle permet de créer un mouvement de solidarité internationale afin de mettre fin à toutes formes de discrimination.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 février 2024

Près de onze heures d'attente à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges

À 11 h ce matin, le temps d'attente estimé pour un cas non prioritaire, avant de voir un médecin à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges, était de dix heures et 47 minutes. Les données, recueillies sur le site du gouvernement du Québec, signalent aussi qu'au même moment, le taux d’occupation des civières à l'urgence du centre hospitalier ...

26 février 2024

Le 49e groupe Scout de Saint-Georges célèbre l’anniversaire de Baden-Powell

Les jeunes du 49e groupe Scout de Saint-Georges soulignaient l’anniversaire de Baden-Powell avec une sortie au Village Vacances Valcartier, ce samedi 24 février. C’est en l’honneur du fondateur, le militaire britannique Robert Baden-Powell, surnommé « BP », que les scouts commémorent sa date d’anniversaire, soit le 22 février de chaque année, en ...

26 février 2024

Portrait de thanatopracteur - Partie 2

Après avoir raconté son histoire, le thanatopracteur Dominic Fleury a présenté à EnBeauce.com l’aspect plus technique de son métier. Il a commencé par démystifier une légende. « On ne vide pas les gens, c’est faux. » En effet, seul un médecin légiste, en cas d’autopsie, peut prélever des organes dans le but de déterminer la cause du décès ou lors ...