Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Santé mentale

Jeunesse, J’écoute lance une campagne pour aider les jeunes à se libérer de leurs émotions

durée 15h00
3 mars 2023
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Avec le mouvement « Libère tes émotions », Jeunesse, J’écoute lance une campagne de collecte de fonds visant à recueillir près de 300 millions de dollars pour améliorer et élargir ses services numériques en matière de santé mentale.

Lancés le jeudi 2 mars, le mouvement « Libère tes émotions » et la campagne de collecte de fonds ont pour but de développer l’accès au soutien en matière de santé mentale dans les collectivités d’un bout à l’autre du Canada.

Avec la pandémie de COVID-19, près de 14 millions de jeunes avaient contacté Jeunesse, J’écoute en quête de soutien. Le stress, les problèmes relationnels, les pensées suicidaires, la dépression ou encore le sentiment d’isolement sont de vrais sujets de souffrance chez les jeunes. Le problème du racisme est également l’un des sujets importants d’appel à Jeunesse, J’écoute et est souvent suivi d’idées suicidaires.

 « Refouler ses émotions, ça peut être lourd à porter. Depuis nos premiers appels en 1989, les défis auxquels les jeunes font face sont devenus plus complexes. Toutefois, 75 % des jeunes partagent avec Jeunesse, J'écoute un aveu jamais dévoilé à autrui auparavant, ce qui prouve que ces jeunes nous font confiance. Le but de "Libère tes émotions" est de faire tomber les obstacles aux services et aux appuis en matière de santé mentale en créant un plus grand cadre pour que les jeunes puissent s'exprimer, se sentir bien perçus et écoutés, et pour faire valoir leurs sentiments de la façon qui leur convient le mieux, sans être jugés », détaille Katherine Hay, Présidente et directrice générale de Jeunesse, J'écoute. 

Ouvrir l’aide et l’écoute à l’ensemble du territoire canadien
La campagne de collecte de fonds permettra également d’accroître les services cliniques dans tout le pays en augmentant l’accès aux services de santé mentale. Il faudra aussi combler le fossé en matière d’équité en santé mentale pour les jeunes au Canada en investissant dans des solutions numériques. L’argent récolté pourra aussi permettre de transformer le paysage de la santé mentale pour les jeunes du Canada en investissant dans les services virtuels.

En quelques chiffres, le mouvement est un appel à l’action au nom de 8,2 millions de jeunes au Canada qui ont besoin d’un espace pour exprimer et explorer leurs sentiments en toute sécurité et sans jugement. Notons que 75 % des jeunes qui ont partagé quelque chose avec Jeunesse, J’écoute ne l’avait jamais fait auparavant et 86 % disent se sentir mieux après avoir discuté avec cet organisme.

Le lancement de la campagne nationale débutera le samedi 4 mars. 

Pour plus d’informations à ce sujet, il est possible de se rendre directement sur le site de Jeunesse, J’écoute. 

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • JL
    josette labbé
    temps Il y a 12 mois
    «Libérer leurs émotions» serait le terme plus approprié.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Mirage parraine l’école du Trait-d’Union au Grand défi Pierre Lavoie

L'école du Trait-d'Union de Saint-Prosper a annoncé que la compagnie Mirage avait accordé un don de 11 618$ dans le cadre de leur participation au Grand défi Pierre Lavoie qui a eu lieu du 8 au 11 juin dernier. L’équipe de Mirage a choisi de parrainer l’école afin de promouvoir les bienfaits de l’activité physique auprès des élèves du ...

durée Hier 12h00

Le livre jeunesse «Jeanne et La bande des 7» est maintenant lancé

L'organisme Santé mentale Québec – Chaudière-Appalaches ajoute une corde à son arc avec le lancement du livre Jeanne et La bande des 7! , qui s'est effectué le 24 février au Centre Caztel de Sainte-Marie, en présence d’une centaine de personnes. Il s'agit d'un livre jeunesse qui s’adresse à tous les enfants entre 3 et 12 ans.  L’objectif de ce ...

durée Hier 5h00

Un échographe obstétrique qui fait la différence

En 2023, la Fondation Santé Beauce-Etchemin a fait l’acquisition d’un échographe obstétrique pour le département de radiologie de l’Hôpital de Saint-Georges. Cet appareil, plus qu’utile, permet à l’équipe obstétrique de procéder à des échographies de clarté nucale du 1er trimestre, un examen servant au dépistage des principales trisomies et des ...