Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plus de 30 ans de coopération

Fin d'une entente historique entre le groupe CAMBI et Saint-Georges

durée 18h00
25 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Le groupe CAMBI a réagi suite à l'annonce de la résiliation de l'entente entre ce dernier et le Service de Sécurité Incendie de Saint-Georges, lors du conseil de ville d'hier soir. 

Tout en prenant acte de la décision de la Ville de ne pas renouveler cette entente qui existe depuis 1985, le groupe CAMBI continuera de proposer ses services de désincarcération gratuitement aux municipalités autour de Saint-Georges. 

« Quand on a informé les bénévoles, ils m'ont assuré qu'ils continueront d'offrir ce service à toutes les autres municipalités qui nous font confiance et qui se fient à nous pour avoir ce véhicule à disposition. Il y a des bénévoles qui sont là depuis 35 ans, ce sont vraiment des personnes dévouées et je veux souligner l'excellence de leur travail et de leur disponibilité », a détaillé Claude Lachance, directeur adjoint du groupe CAMBI. 

Des regrets sur la fin de cette entente pour CAMBI

Jusqu'à aujourd'hui, la Ville de Saint-Georges bénéficiait, comme les autres municipalités, de la gratuité totale de ce service pour venir en aide à ses pompiers. Dès le 3 juin prochain, le SSI de Saint-Georges devra répondre seul aux interventions de désincarcération.  

« La seule chose que je trouve dommage, c'est que la Ville de Saint-Georges investisse des sommes pour acheter de l'équipement, qui, à l'heure actuelle, est déjà à leur disposition tout à fait gratuitement. Ce n'est évidemment pas une guerre de service, mais la seule chose que je trouve déplorable sur ce dossier, c'est que j'ai des bénévoles qui sont dévoués et qualifiés pour offrir ce service », a déclaré le directeur adjoint. 

« Nous avons fait inclure ce service dans notre nouveau schéma de couverture de risque, car nous avons les équipes nécessaires pour remplir cette fonction. De plus, comme nous souhaitons mettre un certain groupe de pompier à temps plein, nous serons en mesure de répondre plus efficacement à tous types d'interventions », a exprimé Claude Morin, maire de Saint-Georges. 

Une entente historique avec les municipalités

Avec cette décision, Saint-Georges signe la fin d'une entente vieille de plus de 30 ans. À l'époque, Richard Busque était président du groupe CAMBI et Pierre Paquet, directeur général, lorsqu'ils ont eu l'idée de mettre en place ce service. 

« À l'époque, il y avait des accidents majeurs toutes les fins de semaine. Puis, dans ce temps-là, on prenait deux remorqueuses pour essayer d'étirer l'auto afin d'être capable d'en extraire les victimes », a rappelé Claude Lachance. 

« En 1985, il s'est fait une collecte populaire dans toutes les municipalités en périphérie de Saint-Georges et à Saint-Georges, pour pouvoir acquérir un véhicule bien équipé. Depuis cette date et grâce au tournoi de golf de CAMBI, il y a tout le temps eu de l'équipement ajouté au véhicule. Aujourd'hui, on est rendu au troisième véhicule physique, avec des équipements qui sont régulièrement mis à jour. On en a pour plus de 500 000 $ de matériels », a conclut le directeur adjoint. 

À lire également

Saint-Georges résilie l'entente opérationnelle avec le Groupe Cambi

Un nouveau véhicule pour l'équipe de sauvetage et de désincarcération du groupe Cambi

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Lors des journées de grandes chaleurs, les chiens restent à la maison

Bien que le message soit répété chaque année, au Québec, des citoyens sont toujours témoins d’animaux laissés dans les voitures en été. Lors des vagues de chaleur comme celle des derniers jours, et de ceux à venir, la température intérieure d’un véhicule garé au soleil peut rapidement atteindre plus 50 degrés Celsius, et ce, même si le mercure à ...

Déjeuner-conférence sur les faillites personnelles

Le prochain déjeuner-conférence de l’Association québécoise de défense des droits des personnes aînées (AQDA) Beauce-Etchemins-Appalaches, portera sur les faillites personnelles et la proposition de consommateur. Le thème sera abordé par Guillaume Therrien, syndic autorisé en insolvabilité chez Lemieux Nolet inc. De plus en plus de personnes ...

durée Hier 17h00

La Légion royale remet près de 7 000 $ à la communauté

À chaque année, lors de la période du Jour du Souvenir, plusieurs membres de la Filiale La Beauce de la Légion royale du Canada, se rendent dans quelques commerces de la région afin d’offrir le coquelicot, en mémoire des militaires qui ont servi au sein des Forces armées du Canada lors des différents conflits et qui, pour certains d’entre eux, ont ...