Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Club Inner Wheel: une aide sans faille depuis plus de 40 ans

durée 10h00
23 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le Club Inner Wheel de Saint-Georges a été créé en 1983 dans le but de venir en aide aux plus démunis. Depuis 2001, l'organisme concentre ses efforts sur les jeunes enfants en manque de vêtement et/ou de nourriture. Rencontre. 

Marie-Eve Doyon, Louise-Andrée Fortin Doyon, Jocelyne P. Veilleux et Thérèse Nadeau Quirion, quatre des 35 membres de l'organisme, ont accepté de nous rencontrer pour revenir sur près de 40 ans de bénévolat. 

« L'Inner Wheel a été créé en Angleterre, le 10 janvier 1924 par une femme qui se nomme Margarette Golding. Après la guerre, les femmes se sont réunies par amitié puis ensuite en ayant des objectifs communs. Plus tard, plusieurs clubs se sont créés à l'international, » a expliqué Louise-Andrée Fortin Doyon, présidente du club de Saint-Georges. 

Pour expliquer les raisons de la création de club de Saint-Georges, les membres expriment le besoin d'une vocation. « On avait besoin de faire quelque chose et on a pensé aux enfants. Cela n'a pas été facile de s'intégrer dans les écoles car on avait quelques réticences, a lancé Jocelyne P. Veilleux, responsable de marrainage depuis 22 ans. 

Aider les enfants en manque de nourriture

Dans un premier temps, le club Inner Wheel de Saint-Georges a souhaité apporter de l'aide aux plus jeunes qui me mangeaient pas à leur faim. « On a acheté des frigidaires dans trois écoles pour aider les enfants qui manquaient de nourriture dans les boîtes à lunch, » a poursuivi Jocelyne P. Veilleux.

Ensuite, les marraines d'Inner Wheel se sont données comme objectif d'apporter des vêtements à ces enfants qui se retrouvaient parfois trop peu habillés en hiver. « L'été, c'est moins problématique, mais l'hiver, on remarquait que certains enfants avaient froid. Ils avaient des bottes trouées et complètement mouillées. On a donc commencé à habiller les enfants et on est rendu aujourd'hui à faire des banques de vêtements, » a-t-elle complété.

Cette année, les membres d'Inner Wheel ont permis à 44 enfants de manger sur la base de trois repas chauds par semaine, dans six écoles différentes. « On est là surtout pour les enfants puis on habille aussi les nouveaux arrivants qui n'ont pas grand-chose. On ne peut pas les réchauffer, mais on leur achète des vêtements chauds », a conclu la responsable du marrainage. 

Pour en savoir plus sur les actions et le parcours du club Inner Wheel de Sainte-Georges, visionnez l'entrevue vidéo complète ci-dessus.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La ressource «Aire ouverte» dresse un premier bilan positif

Dix-huit mois après son ouverture officielle, la ressource Aire ouverte du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, située à Saint-Georges, peut affirmer que les services offerts aux jeunes de 12 à 25 ans répondent aux besoins exprimés et aux problématiques qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne. « La ...

Déjeuner-conférence sur la maladie de Parkinson

Le prochain déjeuner-conférence de l’Association québécoise de défense des droits des personnes aînées (AQDA) Beauce-Etchemins-Appalaches traitera de la maladie de Parkison. Elle sera livrée le jeudi 9 mai par Jean-Alexandre Raby, intervenant social de l'organisme Parkinson Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Comme à l'habitude, cette ...

durée Hier 15h00

La SAQ remet 14 000 $ à Moisson Beauce

La Société des alcools du Québec (SAQ) remettra un montant de 14 000 $ à l'organisme Moisson Beauce. Cette somme fait partie des plus de 800 000 $ que vient de recueillir la société d'État dans le cadre de sa 15e campagne en faveur des banques alimentaires du Québec. « Depuis maintenant 15 ans, nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur un ...