Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Voie de contournement de Lac-Mégantic: un danger souterrain qui menace la rivière Chaudière

durée 18h00
6 juillet 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Voir la galerie de photos

Dix ans après la catastrophe ferroviaire qui a touché Lac-Mégantic, les voix des militants, contre la voie de contournement, s'élèvent de plus en plus pour dénoncer les dangers du projet, dont certains, menaceraient directement la rivière Chaudière.

EnBeauce.com est allé rencontrer Josée Morin et Yolande Boulanger, deux habitantes visées par les expropriations, qui se battent contre le projet.

« À Lac-Mégantic, nous avons vécu trois tragédies, a lancé Josée Morin. La première est celle du déraillement du train, la seconde est celle de la destruction de notre centre-ville et la prochaine est celle de la voie de contournement ». 

En effet, nombreuses sont les personnes à dénoncer les dangers de cette voie de contournement, bien loin de faire l'unanimité dans la région. Au-delà, du territoire de Lac-Mégantic, les travaux liés à ce nouveau tracé pourraient avoir des répercussions dans la rivière Chaudière, selon les données du rapport hydrologique d'Englobe. commandé par Transport Canada.

« Ce qu'il faut comprendre, c'est que dans la région de Lac-Mégantic et Frontenac, ils vont être obligés de dynamiter dans le roc. Ce dynamitage sera réalisé sous le niveau de la nappe phréatique qui alimente Lac-Mégantic et les régions autour, » a détaillé Josée Morin, enseignante et ancienne biologiste. 

Un danger direct pour l'eau potable et le niveau de la rivière Chaudière

Pour réaliser ce dynamitage, les personnes en charge des travaux utiliseront des produits chimiques qui pourraient s'écouler directement dans la nappe phréatique et ainsi menacer la qualité de l'eau. 

« L'eau contaminée descendra le long d'un ravin aussi haut que les chutes du Niagara. Puis, elle tombera dans deux rigoles situées de part et d'autre du chemin de fer, pour s'écouler directement dans la rivière Chaudière », a-t-elle complété.

Le niveau de la rivière Chaudière est aussi dans les radars des militants, tant la quantité d'eau qui s'écoulera sera importante.

« Ils parlent de 5,5 millions de litres d’eau potable par jour qui seront dénoyés par 100 mètres linéaires. C'est terrible de voir cette quantité d'eau contaminée qui sera ajoutée à la rivière. On se demande si cela n'inondera pas des terres le long de la Chaudière. Sans parler des villes qui prennent leur eau potable dans cette même rivière, » a dénoncé Josée Morin.

Une tragédie sans fin pour les victimes du 6 juillet 2013

Yolande Boulanger, qui possède un terrain sur le tracé de la voie de contournement, a perdu son petit-fils lors de la tragédie de Lac-Mégantic. Si la voie de contournement se construit, elle passera très proche de ses terres agricoles. 

« Ils vont me prendre 35,5 acres de mon terrain. Il y a d'ailleurs un lac souterrain sous mes terres qui est visé depuis 2016 par un arrêté ministériel interdisant les forages. Mais, il y a deux ans, les ingénieurs y ont fait 24 forages », a ajouté Yolande Boulanger, surprise de ces agissements malgré l'interdiction. 

Au-delà de son terrain, Yolande Boulanger se bat avant tout pour dénoncer les désastres que pourraient engendrer un tel projet. « S'ils étaient arrivés avec ce projet de voie de contournement en surface, probablement que nous aurions pas réagi de la même manière. Mais le fait de creuser sous la nappe phréatique va causer des déversements catastrophiques, » a conclu l'octogénaire. 

Pour en savoir plus sur les dangers de ce projet, écoutez l'entrevue intégrale de Josée Morin ci-dessus. 

À lire également 

Lac-Mégantic: une marche d'étoiles lumineuses pour honorer les victimes

Comment est survenue la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic?

Lac-Mégantic: la tragédie racontée par le pilote Gilles Lessard

Commémoration à Lac-Mégantic: ceci n’est pas un spectacle

Dix ans après la tragédie de Lac-Mégantic, « rien n'est réglé » pour Anne-Marie Saint-Cerny

Lac-Mégantic: encore plus de trains qui transportent des matières dangereuses

La suite des procédures s’organise pour contrer les expropriations

L'expropriation pour la construction d'une voie de contournement confirmée

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Un véhicule pour transporter la clientèle du CJE Beauce-Sud

Le CJE Beauce-Sud vient de se doter du tout premier véhicule de son histoire, qui servira essentiellement à transporter ses usagers dans le cadre de différents projets. Le véhicules de sept places (un VUS Ford Explorer) est fourni grâce à une entente de prêt que l’organisme communautaire a conclu avec le concessionnaire automobile St-Georges ...

durée Hier 15h00

Maison Moisson Beauce : les gagnants choisissent l'argent

Après le tirage pour la 15e maison Moisson Beauce qui s'est déroulé le jeudi 11 avril, les deux gagnants, Jean-François Labrecque et Jean Tanguay, ont choisi de repartir avec l'argent.  Les deux collègues de travail pourront ainsi se partager la somme de 250 000 $, soit 125 000 $ chacun.  « Je suis très content, gagner un tel montant est ...

durée Hier 13h00

Les funérailles de Jacob Flickinger célébrées vendredi à Saint-Georges

C'est ce vendredi 19 avril que seront célébrées, à compter de 14 h en l'église de Saint-Georges, les funérailles de Jacob Flickinger, ce travailleur humanitaire beauceron tué le premier avril dans la bande de Gaza. Il n'y aura pas d'exposition et un rassemblement privé des membres de la famille et des proches se tiendra à la maison funéraire Roy ...