Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Objectif de 25 000 $

La Guignolée du CPS Les Passerelles prévue le 16 décembre

durée 17h00
4 décembre 2023
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Près d’une centaine de bénévoles se mobiliseront le 16 décembre pour la Guignolée du CPS Les Passerelles de Beauce-Sartigan.

L’objectif de cette collecte, au profit du centre de pédiatrie sociale dédié à accompagner les enfants en situation de vulnérabilité, est de 25 000 $. Toutes les sommes amassées permettront à l'établissement, qui est situé à Saint-Martin, de soutenir sa mission de favoriser le bien-être et le développement du plein potentiel des enfants.

Au total, 73 bénévoles seront présents dans 11 municipalités le samedi 16 décembre. On pourra les retrouver à Saint-Théophile (devant le bureau municipal), Saint-René (Resto-Parc), Saint-Martin (au coin du pont), Saint-Côme-Linière (au coin de la route 275 et de la 173), Saint-Benoît-Labre (au coin de la 271 et de la rue principale), Saint-Ludger (jonction de la route 204 et de la rue La Salle), Saint-Éphrem (coins 108 et 271), Saint-Honoré-de-Shenley (face à l’église), La Guadeloupe (face à l’église), Saint-Gédéon (près de la Caisse Desjardins, coin de la 1re  avenue et rue de l’Église), en plus de trois endroits stratégiques à Saint-Georges soit le stationnement de la Fromagerie la Pépite d’Or, au Métro Laval Veilleux et au Carrefour Saint-Georges.

De même, d’autres partenaires sont impliqués. Ainsi, les restaurants Subway de Saint-Martin et de Saint-Éphrem remettront au profit de la cause 1$ par sandwich vendu lors de la journée du 16 décembre. Ce faisant,  deux commerces de Saint-Georges (Ultra Prix L'Entrepôt et Sonxplus Saint-Georges) égaliseront le montant amassé par les restaurants Subway. Si d’autres commerces souhaitent prendre part au mouvement, il suffit de contacter la directrice générale du centre, Valérie Poulin.

Outre la journée du 16 décembre, il est possible de faire un don en ligne directement sur le site du CPS Les Passerelles [https://cpslespasserelles.com/je-donne/) afin de soutenir la cause des enfants et ce, trois façons:  Volet Entreprises (Contribution souhaitée de 5 000 $ ou plus; Club Mille-pattes (Levée de fonds individuelle ou en groupe ayant pour objectif d’amasser 1 000 $ ou plus; et le Don en ligne (Don individuel via la page sécurisée du site web)

« Cette guignolée est notre dernière initiative de l’année. C’est un dernier effort collectif à donner pour monter les dernières marches vers l’atteinte de notre objectif », rappelle Valérie Poulin, directrice générale du centre. En effet, en septembre dernier, le CPS Les Passerelles lançait sa campagne de financement, qui a permis à ce jour de recueillir 900 000 $, sur un grand objectif de 1,5 M$ sur trois ans.

Notons que le CPS Les Passerelles est un organisme à but non lucratif qui accompagne les enfants et les adolescents âgés de 0 à 18 ans de Beauce-Sartigan et leurs familles en situation de vulnérabilité. Ouvert en septembre 2022, il est le 45e du genre au Québec.

À lire également

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les originaux qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 17 février Emmy Fecteau nommée parmi les 8 meilleures étudiantes-athlètes de U Sports L'attaquante ...

Lancement du livre jeunesse «Jeanne et La bande des 7!» ce matin

C'est aujourd'hui que l'organisme Santé mentale Québec – Chaudière-Appalaches procède au lancement de son livre Jeanne et La bande des 7! Le tout débute à compter de 9 h au Centre Caztel de Sainte-Marie-de-Beauce. Ce livre jeunesse vise à sensibiliser les enfants à l’importance de prendre soin de sa santé mentale dès le plus jeune ...

durée Hier 18h00

Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...