Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

D'ici le 31 décembre 2026

Desjardins annonce une diminution de 30 % des centres de services et des guichets

durée 10h20
31 janvier 2024
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Jean-Benoit Turcotti, porte-parole du Mouvement Desjardins, a confirmé lors d'une entrevue avec EnBeauce.com, ce mercredi 31 janvier, la fermeture de 30 % des points de services et des guichets automatiques, d'ici décembre 2026. 

Pour le moment, aucune liste des caisses concernées n'est publiée et il n'est pas possible de savoir, à l'heure actuelle, comment la Beauce sera touchée.

« Je vous confirme que les conseils d’administration des caisses ont analysé l’utilisation de leurs centres de services et de leurs guichets automatiques. À la suite de cette analyse et des prévisions actuelles des besoins des membres, les caisses prévoient une diminution de l’ordre de 30 % de leurs centres de services et de leurs guichets automatiques d’ici le 31 décembre 2026 », a expliqué Jean-Benoit Turcotti. 

Tout en précisant : « Évidemment, ces chiffres pourraient évoluer dans un sens ou dans l’autre en fonction de l’utilisation qui en est faite par les membres ».

Privilégier l'investissement dans le numérique 

La raison de ces futures fermetures est essentiellement due à l'importance donnée aux solutions numériques. 

« Nous devons donc trouver un équilibre entre l’évolution de notre réseau de centres de services et de guichets automatiques et les investissements requis dans le numérique pour continuer de répondre aux besoins des membres clients. Les chiffres le prouvent, au 31 décembre 2023, l’utilisation des comptoirs caissier ne représentait plus que 1 % du volume transactionnel, alors que les guichets ne représentaient plus que 3 % », a détaillé le porte-parole du Mouvement Desjardins. 

Actuellement, Desjardins compte près de 669 centres de services et 1 559 guichets automatiques au Québec et en Ontario. 

Des décisions de fermetures confiées aux conseils d'administration des caisses

Au moment d'écrire ces lignes, aucune liste des caisses concernées par ces fermetures n'est disponible. Ce choix sera directement fait par les conseils d'administration des caisses. 

« Ce sont eux qui sont les mieux placés pour prendre ces décisions puisqu’ils connaissent les besoins de leurs membres et de leurs milieux », a conclu Jean-Benoit Turcotti.

Des décisions pourront être prises dans les mois à venir concernant le détail de ces fermetures. Il est important de rappeler que la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce avait déjà été concernée par de telles mesures en mars 2023, en raison du manque constant de personnel. 

À lire également

Desjardins Nouvelle-Beauce: huit comptoirs-services fermeront

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Lancement du livre jeunesse «Jeanne et La bande des 7!» ce matin

C'est aujourd'hui que l'organisme Santé mentale Québec – Chaudière-Appalaches procède au lancement de son livre Jeanne et La bande des 7! Le tout débute à compter de 9 h au Centre Caztel de Sainte-Marie-de-Beauce. Ce livre jeunesse vise à sensibiliser les enfants à l’importance de prendre soin de sa santé mentale dès le plus jeune ...

durée Hier 18h00

Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...

durée Hier 12h00

Conventions collectives: le Front commun a dit oui à 74,8 %

C'est finalement à 74,8 % que les syndiqués du front commun ont adopté l'entente de principe qui avait été convenue quant au renouvellement des conventions collectives. Le front commun, qui est constitué de l'APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN, représentant 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, en a fait l'annonce, vendredi, à ...