Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo avec l'économiste Pierre Langlois

L'indice de grande vulnérabilité socio-économique atteint 6,96 % à Saint-Georges

durée 18h00
8 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

L’indice de grande vulnérabilité, où la pauvreté économique rencontre la pauvreté sociale dans la population âgée de 15 ans et plus, atteint 6,96 %, à Saint-Georges, selon une étude commandée par la Fondation pour l’alphabétisation.

En comparaison dans deux autres villes de Chaudière-Appalaches, cet indice est à 5,67 % pour Lévis et à 6,95 % à Thetford Mines, signale l'auteur de l'enquête, l'économiste Pierre Langlois, en entrevue vidéo avec EnBeauce.com.

Pour l'ensemble du Québec, il se situe à 6,13%, ce qui signifie qu’environ 425 000 citoyens seraient piégés dans cette spirale de grande vulnérabilité, qui se manifeste lorsque les problématiques de littératie et de revenus coexistent, générant ainsi « une parfaite tempête sociale », signale M. Langlois

Alors qu’une diminution du taux de pauvreté laissait présager l’amélioration des résultats, le  constat est plutôt inverse alors que l’indice de grande vulnérabilité repart à la hausse, une  situation qui semble vouloir se maintenir, analyse l'économiste. Il est possible de croire que la forte poussée  inflationniste et l’exacerbation des inégalités sociales ont inversé la tendance observée pendant  la pandémie, laissant une proportion de la population dans une situation plus précaire.

Devant ces résultats, Pierre Langlois propose le déploiement d’un projet pilote dans les MRC ou  arrondissements ciblés avec la mise en place de ressources intersectorielles et du financement  nécessaire pour agir auprès des individus en situation de grande vulnérabilité et ainsi briser la  circularité de la pauvreté. Une telle stratégie permettrait à plus de 180 000 personnes de 20 à  59 ans en situation de grande vulnérabilité de sortir à la fois de la pauvreté économique et sociale. 

Il ajoute qu'iI est également primordial d’agir à la source en investissant directement en prévention des  problèmes de littératie et dans les services d’aide et d’accompagnement pour mieux soutenir les  personnes à risque dans le rehaussement de leurs compétences de base.  

Pour consulter l'étude complète Aperçu  d’un indice de grande vulnérabilité dans plusieurs villes du Québec », cliquez ici.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec l'économiste Pierre Langlois.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Remise de médailles: 29 pompiers honorés en Nouvelle-Beauce

La MRC de La Nouvelle-Beauce a rendu hommage aux pompiers de son territoire qui cumulent plus de 20 ans de service, lors d’une soirée de remise de médailles tenue jeudi 18 avril à Sainte-Marguerite. L’événement s’est tenu sous la présidence de Manon Jeannotte, lieutenante-gouverneure du Québec et était animée par Nancy Labbé, directrice générale ...

durée Hier 5h00

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

20 avril 2024

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 13 avril Retour sur l'événement de l'éclipse solaire à Saint-Georges Avec une foule ...