Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

21e bilan annuel

La DPJ souligne qu'il ne faut pas oublier les enfants exposés à la violence conjugale

durée 16h15
18 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

À l’occasion du 21e bilan annuel, les directrices et directeurs de la protection de la jeunesse ont choisi d’unir leur voix pour parler d’un aspect important et souvent méconnu de leur travail: les enfants exposés à la violence conjugale. 

La violence conjugale a des effets dévastateurs sur les enfants et les jeunes, touchant leur bien-être émotionnel, mental et physique. Pour les directrices et directeurs de la protection de la jeunesse et directeurs provinciaux (DPJ/DP), il est crucial de reconnaître que les enfants exposés à la violence conjugale peuvent vivre de la peur et de l’insécurité, ce qui peut entraîner des problèmes de santé mentale, des troubles du comportement et des difficultés scolaires. La violence dans le foyer perturbe le développement normal de l'enfant, affectant leur capacité à établir des relations saines et à se sentir en sécurité. Dans ces cas, l’intervention des DPJ/DP, de concert avec plusieurs partenaires, devient nécessaire et essentielle pour permettre de retrouver un environnement stable et sécurisant, où les enfants peuvent se reconstruire et retrouver un sentiment de normalité.   

« Les enfants exposés à la violence conjugale peuvent souffrir de troubles psychologiques, notamment des symptômes physiques, des pensées envahissantes, de la dépression, de l’anxiété, du stress post-traumatique, des difficultés relationnelles, des comportements agressifs, des problèmes scolaires ou des comportements à risque. En tant que DPJ/DP, nous devons assurer la sécurité et le développement des enfants et soutenir les parents, légalement tenus de protéger leur enfant », a mentionné Caroline Brown, directrice de la protection de la jeunesse du Centre intégré de santé et service sociaux de Chaudière-Appalaches.

Statistiques de Chaudière-Appalaches 2023-2024

La DPJ de Chaudière-Appalaches a traité 7 644 signalements au cours de l’année 2023-2024, comparativement à 7 812 l’an dernier, ce qui représente une diminution de 2,15 %.
De ce nombre:
- 2 872 signalements ont été retenus, comparativement à 2 623 l’an dernier, ce qui représente une augmentation de 9,49 %;
- le taux de rétention des signalements est de 37,6 %. L’an dernier, il était de 33,6 % (nombre de signalements retenus/nombre total de signalements);
- Les signalements proviennent, encore cette année, en majorité des employés d’organismes publics (43 %);
- Le milieu de vie des enfants dont la situation est prise en charge par la DPJ est le milieu familial à 58 %.

Statistiques provinciales 2023-2024

En 2023-2024, les signalements pour exposition à la violence conjugale comptaient pour 12,5 % de tous les signalements reçus. Au Québec, cela représente un signalement sur huit ou près de 50 signalements par jour.  

Au cours de l’année 2023-2024, ce sont 2,66 % des enfants québécois âgés de 0 à 17 ans qui sont pris en charge par la DPJ, comparativement à 2,64 % en 2022-2023. Au total, 20 % des enfants ont été pris en charge en raison de mauvais traitements psychologiques et 12 % parce qu’ils étaient victimes d’abus physique ou sérieusement à risque de l’être. 

Au niveau provincial, en 2023-2024, on compte 134 871 signalements traités.

Au niveau provincial, en 2023-2024, on compte 42 378 signalements retenus. 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2024

Parrainage Jeunesse présente la 4e édition de la «Journée P»

Parrainage Jeunesse invite toute la population à une fête familiale organisée au verger Les Roy de la Pomme, dans le cadre de la Journée québécoise du parrainage civique, le 28 septembre prochain. Fidèle aux précédentes, cette 4e édition de la « Journée P » permettra aux familles de profiter d'une animation musicale enjouée, du maquillage pour ...

17 juillet 2024

De plus en plus d'appels au 811

Les appels aux services de consultation téléphonique du 811 ont augmenté au cours des dernières années. Cette différence est surtout notable pour le service Info-Social. Celui-ci donne accès à un professionnel en intervention psychosociale qui peut donner des conseils pour un problème psychosocial, de santé mentale ou lié aux services ...

17 juillet 2024

Une panne électrique à prévoir au Carrefour Saint-Georges

Une panne électrique est prévue ce mercredi 17 juillet de 10 h à 15 h au Carrefour Saint-Georges. Pendant cette période, certaines boutiques ne seront pas accessibles, notamment:  • La Vie en Rose ; • Familiprix ; • Bentley ; • Dans un Jardin ; • Bijouterie Mozart ; • Silhouette ; • Marie-Claire ; • Claire France ; • Stitches ; • Club C ...