X
Rechercher
Publicité

Jean-François Caron a démontré à Saint-Victor pourquoi il est l'homme le plus fort au Canada

Chargement du vidéo
durée 05h59
26 juillet 2016
Gabriel Gignac
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabriel Gignac, Journaliste
Twitter Gabriel Gignac

Voir la galerie de photos

L'homme fort Jean-François Caron était à Saint-Victor hier lors du Festival de démolition en compagnie des athlètes Jimmy Paquet et Vincent Lapointe pour effectuer des démonstrations de force.

Celui qui est considéré comme l'homme à vaincre au Canada apprécie toujours venir en Beauce. « Les démonstrations de force dans cette région sont toujours plaisantes. Les Beaucerons sont fiers et veulent tenter de démontrer qu'ils sont forts naturellement. Ils ont de plus la chance d'avoir des conseils de sportifs professionnels. Il y en a deux entre autres qui ont été surprenants, un père et son garçon qui ont soulevé une pierre d'Atlas et flipper le pneu. Ce sont des moments qu'ils se rappelleront assurément longtemps. Je peux dire qu'il y a des Beaucerons qui sont très forts », raconte le sympathique colosse avec un sourire sincère.

Caron a notamment soulevé un billot maximum de 385 livres à bout de bras et a effectué un squat de 2000 livres dont 875 livres sur la barre. Il a tiré un tracteur d'environ 25 000 livres sur une distance de 60 pieds en 21 secondes. Il a levé trois pierres d'Atlas, soit une de 275 livres à 72 pouces de hauteur, une de 310 livres à 68 pouces et la dernière de 330 livres à 64 pouces. Il a terminé avec un total de huit lever de terre du pneu de 900 livres en 25 secondes.

Le visage de la force au pays participera à une compétition du Circuit canadien des hommes forts ce mercredi à Saint-Hyacinthe et fera une démonstration à Pont-Rouge ce samedi. Il prendra part au World Strongest Man du 10 au 22 août prochain au Botswana. L'an dernier Jean-François avait terminé sixième. « Cette année l'objectif est de finir à une meilleure place que six », rigole le sportif. Ce dernier reprend son sérieux en affirmant que même s'il s'est qualifié pour la finale dans les trois dernières années la compétition est féroce. « Je vais commencer par me qualifier pour la finale et à partir de ce moment je pourrai dire que j'ai de bonnes chances de réussir mon objectif », conclut Caron. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La saison de motoneige sur l’eau débutera à Frampton

Quarante-cinq des meilleurs motoneigistes du Québec et de l’Ontario ont rendez-vous sur le bassin du relais de motoneige de Saint-Joseph (rang 2) à Frampton, le 4 juin, afin d’ouvrir la 35e saison du Circuit de motoneige sur l’eau du Québec (CMEQ). C’est la 15e année que cette compétition est présentée en Beauce. Cette année, en plus des ...

Volleyball féminin: les Condors championnes canadiennes

L'équipe féminine des Condors U16 Chaudière-Appalaches a remporté l'or en volleyball, catégorie D4, lors des Nationaux jeunesse 2022, qui ont pris fin hier à Edmonton, en Alberta, après trois jours de compétition. Pour ce faire, elles ont battu en finale le North Shore Stars, une formation de la Colombie-Britannique, par la marque de 25-21 et ...

Tammara Thibeault couronnée championne du monde de boxe

La Canadienne Tammara Thibeault a remporté la médaille d'or aux championnats du monde de boxe féminine qui se tenaient à Istamboul en Turquie. L'athlète de 25 ans s'est imposée chez les moins de 75 kg avec une victoire par décision partagée (4-1) contre la Panaméenne Atheyna Bylon. «C'était mon rêve depuis toujours et je l'ai accompli, a dit ...