Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Ça s'est avéré être une belle surprise » — Éliot Grondin sur sa présence aux JO

durée 04h00
28 février 2018
Amélie Carrier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Amélie Carrier, Journaliste

Voir la galerie de photos

Devenir un Olympien à 16 ans, c'est ce qu'Éliot Grondin, athlète de Sainte-Marie, a accompli il y a de ça deux semaines. Aux Jeux olympiques (JO) d'hiver de PyeongChang mercredi le 14 février dernier pour les qualifications et la finale de l'épreuve de snowboard cross, le jeune Beauceron a terminé son aventure en Corée du Sud en huitièmes de finale. Il est revenu au pays, dimanche le 18 février, avec le sentiment du travail accompli.

À lire également :

Quatre jours après son retour en sol beauceron, jeudi le 22 février 2018, EnBeauce.com a tenu à rencontrer Éliot Grondin afin de faire un retour avec lui sur sa première expérience aux JO.

C'est à la montagne sur laquelle il s'entraîne depuis toujours, le Mont-Orignal de Lac-Etchemin, que nous l'avons retrouvé jeudi après-midi dernier. Éliot Grondin était sur place à l'occasion de la Coupe nord-américaine de snowboard cross, présentée par Canada Snowboard en collaboration avec l’Association Québec Snowboard, qui avait lieu du 21 au 23 février.

« Aujourd'hui, je suis spectateur. Je me repose un peu. Peut-être que demain je vais y prendre part. Je ne sais pas encore. Ça va dépendre de mon sommeil », nous avait mentionné Éliot en début d'entrevue.

Ce dernier n'a finalement pas participé à la compétition durant les trois jours, mais il s'y est tout de même déplacé jeudi et vendredi pour encourager les troupes.

Lors de la discussion, celui qui rêvait de participer aux Jeux olympiques depuis sa tendre enfance nous a avoué s'être vu surpris quand il a appris qu'il allait faire partie de la délégation canadienne des Jeux, à la fin du mois de janvier 2018, et nous a également dit qu'il était satisfait de la façon dont il a dévalé les pentes en Asie, malgré ses deux chutes.

Il est possible de visionner l'intégralité de l'entrevue qui nous a été accordée par le jeune Beauceron en cliquant sur la vidéo ci-dessus. Une entrevue réalisée par la journaliste Amélie Carrier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le Festival sportif de Sainte-Marie dévoile son principal partenaire

Le Festival sportif de Sainte-Marie revient encore cette année. D’ailleurs, la Caisse Desjardins de La Nouvelle-Beauce s’est engagée à contribuer pour les quatre prochaines années.  L’investissement représente une somme de 75 000 $ échelonnée sur quatre ans, soit 18 750 $ par année.  « Cette alliance est naturelle pour Desjardins. Nous ...

Deux jours de pêche blanche au lac aux Cygnes

Les adeptes de la pêche blanche pourront pratiquer, le 4 et 5 février au lac aux Cygne dans la municipalité de Saint-Benoît-Labre.  Durant cette période, les règles de pêche de la zone 4 s'appliqueront : posséder un permis de pêche valide (sauf exceptions); connaître votre zone de pêche;  respecter les quotas et périodes de ...

Faites du patin et des raquettes au Village beauceron

Le sentier de patin et le sentier de raquettes du Village Beauceron sont désormais ouverts. Les visiteurs peuvent désormais patiner sur un sentier de plus d’un kilomètre sillonnant la forêt et les bâtiments historiques, autant de jour que de soir. Un nouveau sentier de raquettes de 1.5 kilomètre a également été aménagé pour les visiteurs. Des ...