Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue EnBeauce.com

Le feu sacré de remonter des motos brûle chez Maxime Fortin

durée 18h00
4 juin 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Motivé par « le feu sacré de remonter des motos » qui est en lui, Maxime Fortin, un résident de Saint-Georges, s’est lancé dans le concours international Broke to Built, organisé par l'entreprise américaine Pryme MX, dont le but est de reconstruire des motos hors route et de les amener au meilleur stade possible.

Passionné de motocross, l’homme de 44 ans pratique ce sport en famille depuis six ans. Sa femme, sa fille, son fils et lui passent leurs fins de semaine sur un circuit fermé de Tring-Jonction, où ils s’amusent avec des amis.

Cependant, en novembre dernier, Maxime s’est blessé et a fini avec un pied dans le plâtre. Cherchant une bonne façon d’occuper son temps, il s’est alors lancé le défi de participer à ce concours qui annonçait sa deuxième édition en décembre. « Je me suis dit pourquoi pas, ça passera le temps. »

Il s’est alors trouvé une moto en très piteux état. « Elle était en mille morceaux, car le moteur avait littéralement explosé. J’ai donc décidé de la refaire de A à Z, pièce par pièce, sans trop savoir où je m’en allais avec ça. »

Quelques mois plus tard, le passionné apprend qu’il a été sélectionné parmi les cinq finalistes de sa catégorie, celle des moteurs à quatre temps, et remporte cette première phase. Il avait été choisi par des professionnels en reconstruction de motos très reconnus aux États-Unis et a remporté la somme de 200$US ainsi qu’un trophée personnalisé. 

À ce jour, il est désormais en finale face aux trois gagnants des autres catégories. Il y a Luca Feldhaus, un Allemand concourant pour les moteurs à deux temps, Matt Berger, un Américain en catégorie vintage, ainsi que Craig Wood, un Australien de la section mini-moto. 

Le Beauceron a lié ses forces à celles d’entreprises québécoises du domaine qui ont accepté de lui fournir leurs services ou leurs produits afin de l’aider dans son projet. « Je veux démontrer au reste de la planète que les Québécois ont les produits et le savoir-faire afin de rivaliser avec les meilleurs au monde. » 

Parmi eux on retrouve notamment GSFracing.com et Or Standard de Saint-Éphrem, E-Sticky graphics de Lac-Etchemin, ainsi que Samuel Roy, de Saint-Georges, pour son travail sur le montage du moteur.

S’il remporte cette finale, Maxime gagnera des pièces faites sur mesure pour ses motos. « Je ne le fais pas pour le prix, mais vraiment par passion. Je le fais parce que j’ai le feu sacré de remonter des motos. Je change la mienne tous les ans, pas parce qu'elle n’est plus bonne, mais parce que j'ai soif de faire toujours plus beau et mieux, tout le temps. »

Les contacts sont aussi une source de motivation pour lui. En effet, dans le cadre de ce concours, il s’est même lié d’amitié avec l’un des membres du jury, résident de Californie, à qui il a promis de rendre visite à la fin de la pandémie.

Il en revient maintenant au public de voter son coup de coeur en cliquant ici

Ce concours se termine demain, le 5 juin à 23h59. Au moment d'écrire ses lignes, le Beauceron est en tête!

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un week-end difficile pour les Élites Beauce-Appalaches

À l’exception des M13 AAA qui ont gagné leur match du samedi, toutes les autres équipes du programme de hockey des Élites Beauce-Appalaches ont baissé pavillon en ce 2e week-end d’activités dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec (LHEQ). Quatre des cinq matchs de samedi se déroulaient à l’Aréna Simon Nolet de Lac-Etchemin. Ce fût un samedi ...

26 septembre 2022

Saison régulière: les Condors football toujours invaincus

Les Condors football du Cégep Beauce-Appalaches sont à ce jour invaincus après quatre matchs en saison régulière. Il jouait d'ailleurs leur premier match à domicile ce samedi 24 septembre, où ils ont remporté une victoire de 46 à 0 contre Rimouski. Ils ont encore quatre matchs à jouer en saison régulière avant de se rendre aux éliminatoires ...

26 septembre 2022

Les Patriotes cadets subissent un premier revers

Les trois équipes de football de la polyvalente Bélanger de Saint-Martin étaient en action vendredi et dimanche et pour deux d'entre elles, les matchs se sont soldés par des défaites. C'est le cas des Patriotes cadets qui ont subi leur premier revers de la saison. Ils ont connu un lent départ face aux Huskies de Charlesbourg vendredi dernier. ...