Publicité
11 août 2013 - 10:46

Benoit Gravel: le premier entraîneur de l'histoire des Condors

Kevin Belanger

Par Kevin Belanger, Journaliste

Toutes les réactions 4

Pour souligner le 40e anniversaire des Condors du Cegep Beauce-Appalaches, Enbeauce.com vous propose une série de reportages avec d'anciens joueurs ou entraîneurs ayant marqué l’histoire de l’équipe.   Cette semaine, nous nous entretenons avec Benoit Gravel.

Les Condors ne seraient probablement pas ce qu’ils sont aujourd’hui sans l’apport de l’un de ses pionniers.  Benoit Gravel a eu un rôle capital dans la naissance des oiseaux en étant le premier entraîneur-chef de l’histoire de l’équipe.  Il aura d’ailleurs été l’entraîneur de l’équipe de 1973 à 1984.

Un an après être sorti de l’université, M. Gravel, alors enseignant d’éducation physique au Séminaire de Saint-Georges, a l’idée de monter une équipe de « Touch Football ».   C’est à la suite d’une série de parties à l’extérieur avec cette équipe que l’idée a mijoté.

« Au retour, les gars voulaient jouer à un autre sport, a dit M. Gravel.  Nous savions qu’à la Régionale, il y avait deux équipements de football inutilisés.  Nous avons fait une demande pour les avoir ».

Deux ans plus tard, en 1972, les Condors étaient nés et intégraient la ligue de football de la Rive-Sud.  En plus des Condors, cette ligue comptait trois autres équipes, le Séminaire de Québec, le Cegep Lévis-Lauzon et le Collège de Lévis.

Un entraîneur exigeant

Benoit Gravel ne s’en cache pas, à l’époque, il était un entraîneur qui n’acceptait pas les demi-mesures.

« J’étais sévère, je demandais beaucoup à mes joueurs.  Les anciens doivent s’en souvenir d’ailleurs, dit-il en riant.  Les pratiques étaient très difficiles. »

M. Gravel vendait l’idée à ses joueurs que plus ils travaillent fort, plus les chances de victoires vont se présenter, et ce, même si l’équipe avait un peu moins de talent que les autres.

Un temps d’arrêt silencieux

Pour Benoit Gravel, le premier Bol d’Or de 1979 reste le fait le plus marquant de son passage comme entraîneur-chef des Condors.

Les Condors affrontaient le Collège Saint-Laurent.  Avec une avance de cinq points en fin de rencontre, les Condors ont reçu une pénalité défensive douteuse de la part de l’arbitre.  Avec un premier jeu à l’adversaire, M. Gravel a alors appelé un temps mort.

« J’ai fait venir mes joueurs et je n’ai rien dit pendant les cinquante secondes du temps d’arrêt », se souvient-il.

C’est lorsque les joueurs ont relevé la tête qu’il a simplement dit ces mots : « On s’en va gagner le match ! »

De retour sur le terrain, Pierre Mercier a réussi une interception pour confirmer la victoire des Condors.

Le football, une école de vie

Ce qui rend Benoit Gravel le plus fier, c’est de voir que le football a été très rassembleur au Séminaire de Saint-Georges.  Il se souvient d’avoir travaillé très fort pour cela.

« Nous avons attiré beaucoup de joueurs et de gars qui avaient de la difficulté à l’école et nous leur avons donné un but, et cela a été très important», disait M. Gravel.

Aujourd’hui, il regarde les présidents de compagnie en Beauce et à 95%, ce sont ses anciens joueurs.

« Cela veut dire qu’ils ont vécu une expérience de vie au football qu’ils ont transposé dans leur vie de tous les jours », dit-il fièrement.

Toujours impliqué au football

À la retraite depuis onze ans, Benoit Gravel baigne encore aujourd’hui dans le football.  Il s’implique auprès des Dragons de la Beauce-Etchemins comme conseiller.

« Je viens donner un coup de main avec les unités spéciales, puisque j’ai moi-même été botteur à l’époque ».

De plus, il était dans le comité ayant fondé l’équipe de baseball des Jarrets Noirs de la ligue senior BB.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Benoit Gravel c'est un travailleur un peu fier mais un gagnant, je le sais c'est mon frère. Bravo tu reste le meilleur.


    gravelkiki - 2013-08-11 16:58
  • J'ai travaillé avec son frère Jean-Charles, qui était lui-aussi un "winner".

    mpoulin - 2013-08-12 13:59
  • merci coach pour mes 4 belles année en beauce

    paul davis - 2013-08-18 15:45
  • Bravo Ben ! Je profite de l'occasion pour te dire à quel point ton influence a su changer la vie de plusieurs personnes, dont le mienne!
    Je t'en serai toujours reconnaissant!

    Serge Boisvert - 2013-08-18 19:47