Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 décembre 2017 - 13:30 | Mis à jour : 16:53

Le joueur natif de Sainte-Marie a aimé l’expérience du Match du centenaire

« Je vais m’en rappeler longtemps » - Thomas Chabot

Par Alex Drouin, Journaliste

Parole de Thomas Chabot, le Match du centenaire qui opposait les Sénateurs d’Ottawa et les Canadiens de Montréal restera longtemps gravé dans sa mémoire.

Samedi dernier (16 décembre), le défenseur natif de Sainte-Marie a pris part à ce match très médiatisé qui s’est joué devant 33 959 spectateurs au TD Place à Ottawa.

« Je ne sais pas si je vais avoir la chance de revivre un match comme celui-là, mais je vais m’en rappeler longtemps », a dit sans détour celui qui a été repêché en première ronde (18e au total) par les Sénateurs en 2015.

Lorsqu’on lui a demandé s’il s’agit du plus bel évènement sportif auquel il a assisté, il a répondu que oui, en précisant toutefois qu’il n’avait pas assisté à plusieurs évènements de la sorte.

Dans les estrades, il y avait son père, sa mère ainsi que quelques amis de la Beauce qui ont fait le voyage pour le voir à l’oeuvre.

Le défenseur était bien content d’avoir été entouré des siens pour ce genre de rencontre et a effectué 16 présences sur la patinoire, joué 10 : 53 en plus d’avoir passé deux minutes au cachot.

Pour cette rencontre, les Sénateurs ont blanchi les Canadiens 3 à 0.

Se préparer au froid

Lors de la mise au jeu, la température indiquait -10,8 oC, mais le défenseur n’a pas mentionné avoir eu froid lors de la rencontre. La veille, les joueurs des Sénateurs avaient pratiqué à l’extérieur et avaient enfilé quelques combinaisons supplémentaires afin d’éviter d’avoir froid et de s’habituer aux conditions climatiques.

« On n’est pas habitué de jouer avec plusieurs chandails sur le dos », a dit, sourire en coin, le défenseur.

Un peu plus d’une semaine avant le Match du centenaire, les hommes de Guy Boucher ont joué à Anaheim, à Los Angeles et à San Jose.

« On était au chaud là-bas et on avait une grosse semaine avant cette rencontre. Par conséquent, on ne pensait pas vraiment au match de samedi. »

Ottawa. Belleville. Ottawa. Belleville

Cette saison, Chabot fait la navette entre la Ligue nationale de hockey et la Ligue américaine.

En 12 rencontres jusqu’à présent avec les Sénateurs, il a inscrit un but et récolté cinq passes. Avec la filiale de Belleville, il a inscrit deux buts et cinq passes en 13 rencontres.

« Je vis au jour le jour et je fais de mon mieux pour rester dans la LNH », a-t-il dit avec assurance. Or, il a avoué que les nombreux déplacements peuvent parfois être épuisants.

« Mes journées de congés à Belleville, je les passe sur la route ».

En revanche, il est bien heureux de continuer de se perfectionner quotidiennement. « Lorsque tu es dans la LNH, tu réalises à quel point la Ligue américaine te préparer pour ce calibre », a-t-il conclu.  

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.