Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 janvier 2018 - 04:00

À un mois des JO, Marie-Philip Poulin reste calme

Par Alex Drouin, Journaliste

Dans un mois, Marie-Philip Poulin prendra part à ses troisième Jeux olympiques. D’ici là, l’hockeyeuse originaire de Beauceville continue sa préparation.

« Il y a toujours une pression d’endosser le chandail du Canada, mais je ne veux pas y penser pour le moment et me stresser avec ça. Je tente d’y aller une journée à la fois », a précisé l’héroïne des derniers Jeux olympiques, qui avait inscrit le but de la victoire en prolongation pour la médaille d’or. Ladite médaille d’or représentait le quatrième titre olympique pour la formation féminine.

Au cours des prochaines semaines, elle sera avec son équipe et continuera d’affronter les formations du midget AAA à Calgary.

« On a une équipe plus jeune que lors des dernières années avec beaucoup de vitesse », a-t-elle résumé.

Arborer le « C »

Marie-Philip Poulin a arboré le « C » sur son chandail lors de différents Mondiaux.

« Ce serait vraiment honorable d’être capitaine, mais je n’y ai jamais pensé », a-t-elle répondu lorsqu’EnBeauce.com lui a demandé de commenter ses chances d’être la capitaine de l’équipe à Pyeongchang.

« On est toutes des leaders dans l’équipe, et ce, peu importe qui sera capitaine », a-t-elle ajouté.

Hâte aux cérémonies d’ouvertures

Certes, il y aura les parties sur la glace, mais également toute la frénésie des jeux et particulièrement les cérémonies d’ouvertures.

« Lorsque tu commences à marcher et que tu entends “Accueillons le Canada…” , a-t-elle raconté avec émotion. C’est vraiment incroyable de représenter le Canada et de réaliser son rêve. »

Puisque les joueurs de la Ligue nationale de hockey ne seront pas des JO, il y a fort à parier que l’équipe féminine recevra une attention particulière de la part des partisans et des médias.

« Ce ne sera pas seulement le hockey qui sera plus regarder, mais aussi les autres sports comme la luge ou le bobsleigh », croit-elle.

Vers les Jeux olympiques de 2022

En terminant l’entrevue, on lui a demandé si elle souhaitait également prendre part aux Jeux olympiques de 2022 à Pékin, en Chine. « J’espère que les JO de 2018 ne seront pas mes derniers », a espéré la joueuse de 26 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.