Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 septembre 2018 - 06:00 | Mis à jour : 11 septembre 2018 - 08:22

Originaire de la Beauce, il termine une course de 46h dans les Alpes

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Mike Quirion, un homme originaire de St-Gédéon, revient d’un voyage en France où il a accompli un véritable exploit. Il a participé à l’Ultra-trail dans les Alpes, l’une des courses les plus réputées au monde dans sa catégorie. Il s'agit d'une course à pied extrême en milieu naturel.

Mike Quirion a eu la gentillesse de nous raconter son aventure au téléphone. Une aventure qu’il préparait depuis plusieurs années.

Pour pouvoir participer à cette course, une excellente condition physique n’est pas suffisante. Préalablement, il faut accumuler des points en participant à d’autres compétitions du genre. Il faut avoir un bon cumulatif pour se rendre à Chamonix et au Mont-Blanc. Un cumulatif que Mike Quirion a réussi à obtenir il y a environ deux ans.

Mais il faut aussi avoir de la chance. Puisque les organisateurs reçoivent un trop grand nombre de demandes d’inscription, ils doivent tirer au sort les prochains participants. En 2016 et 2017, Mike Quirion avait tenté sa chance, mais son nom n’était pas sorti du chapeau. L’organisation reçoit environ 5000 demandes par année, et ne sélectionne au final qu’environ 2500 personnes. 

Une course qui se déroule en France, en Italie et en Suisse

Mike Quirion nous a expliqué comment se déroulait la course. Les participants partent le soir, et arpentent les sentiers des Alpes durant les deux jours suivants. Mike Quirion a réussi à compléter sa course en 46 h, ce qui est un très bon score. 

Durant le trajet, les 2800 participants passent de la France à l’Italie, de l’Italie à la Suisse, pour finalement revenir en France. Les participants s’arrêtent à peine pour manger, le temps de reprendre des forces. L’organisation fournit tout aux participants : eau, nourriture, suppléments énergétiques, etc. 

Mike Quirion dit quand même avoir pris du temps pour relaxer une fois l’épreuve terminée. Il a évidemment profité de son séjour pour visiter la région et la petite ville de Chamonix-Mont-Blanc, haut lieu de villégiature dans les Alpes françaises. 

Mike Quirion, 38 ans, travaille dans l’informatique comme programmeur-analyste, dans la région de Sherbrooke. Il a quitté la Beauce après avoir complété sa formation au Cégep de Beauce-Appalaches. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.