Publicité
8 septembre 2019 - 20:00

Entrevue avec l’ancien quart-arrière Jean-Pierre Métivier

Les Condors gagnaient leur premier Bol d’Or il y a 40 ans déjà

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Voilà déjà 40 ans que l’équipe de football des Condors gagnait le premier Bol d’Or de son existence au profit des Patriotes du Cégep Saint-Laurent. Samedi soir, lors du deuxième match à domicile de l’équipe, on a tenu à souligner cette victoire marquante.

L’un des quarts-arrière de l’époque, Jean-Pierre Métivier, se rappelle de ce match comme si c’était hier. 

« Nous étions les champions de la région de Québec. Au Bol d’Or, à l’époque, c’était toujours la région de Montréal qui gagnait. »

« La veille du match qui avait lieu au stade olympique, il y avait eu un article de journal qui disait que ce serait le milieu rural contre la ville. Pour eux, ça semblait être une affaire classée. »

Le match très serré s’est terminé avec un pointage de 17 à 13.

« Nous avons pris les devants pendant la première demie, nous menions 17-0. Les Patriotes ont ensuite effectué une remontée. Nous avons gagné, mais c’était le temps que ça finisse », explique l’ancien quart-arrière en riant.

«  Je me souviens que le joueur du match avait été Pierre Mercier qui occupait une position défensive. Il était présent hier. »

Une semaine de célébrations

Cette première conquête du Bol d’Or a provoqué l'allégresse parmi les équipiers de la formation qui était dirigée par Benoît Gravel en 1979. 

« Nous étions euphoriques. On n’y croyait pas. »

Jean-Pierre Métivier se souvient d’avoir célébré cette victoire toute une semaine. 

« Nous étions reçus partout. Nous avions même été reçus à l’Hôtel de Ville. Nous ne pensions plus à l’école, mais seulement à fêter ce triomphe-là. »

Des retrouvailles touchantes  

Jean-Pierre Métivier était heureux de retrouver ses collègues de l’époque hier. Près d’une vingtaine d’entre eux étaient présents pour cette commémoration.

« Ça faisait drôle. Il y en a plusieurs qui ont changé… il y en a qui ont les cheveux blancs, d’autres qui n’en ont plus. »

Une chose qui n’a pas changé, c’est la complicité entre les anciens footballeurs des Condors. 

« Le football c’est très intensif. Pendant trois mois nous sommes comme une grosse famille et quand on réussit à remporter tous les honneurs, c’est comme si on était liés à la vie à la mort. » 

Après ses études universitaires, Jean-Pierre Métivier a enseigné à l’école Notre-Dame-de-la-Trinité où il a fondé l’équipe des Tigres qui est devenue les Dragons cadets.  

Les Condors du Cégep Beauce-Appalaches réussiront-ils à remettre la main sur le convoité Bol d’Or 40 ans après ce premier exploit ? Nous l’apprendrons au terme de la saison. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.