Publicité
14 septembre 2019 - 12:00

Résumé du match du vendredi 13 septembre

Les Jarrets Noirs doivent ranger leur balai

Kevin Belanger

Par Kevin Belanger, Journaliste

Les Jarrets Noirs de Beauce devront attendre à dimanche avant d’espérer passer en finale de la LBSMQ.  Avec une égalité de 3 à 3 en septième manche, les Beaucerons ont vu le Polycor de Charlesbourg inscrire trois points et, ainsi, éviter l’élimination.

Les Jarrets Noirs ont envoyé Francis Chevalier au monticule pour cette rencontre.  Ce dernier avait connu une excellente première partie.  Son vis-à-vis pour cette troisième rencontre était Alexandre Laprise, lui qui avait passé 14 Jarrets Noirs dans la mitaine lors de cette même joute.

Après deux manches sans histoire, Chevalier s’est retrouvé dans l’eau chaude en troisième manche alors que les buts étaient remplis avec deux retraits, mais heureusement, il a forcé le joueur du Polycor a frappé un faible roulant au 2e coussin.

Le Polycor s’est repris en quatrième manche.  Avec deux coureurs en position de marquer, Cédric Boucher  a frappé un simple qui a permis aux visiteurs de prendre l’avance 2 à 0.

Tranquille depuis le début du match, l’attaque des Jarrets Noirs s’est finalement manifestée en cinquième manche.  Posté au deuxième but, Félix Pelletier a d’abord volé le troisième et a profité du mauvais relais du receveur pour venir inscrire le premier point.  Quelques instants plus tard, le simple de Frédéric Girard a permis à Nestor Jiminez de venir croiser le marbre pour faire 2 à 2.  L’attaque a poursuit son bon travail lorsque Guillaume Drouin a claqué un solide simple qui a envoyé Yanick Lachance à la maison. 

Cette avance n’a pas duré longtemps puisque le Polycor a remis la partie à égalité sur un ballon-sacrifice de Cédric Boucher en sixième manche.

Les Jarrets Noirs ont eu la chance de faire 4 à 3 en fin de cette manche, mais le relais précis du voltigeur de centre du Polycor lui a permis d’épinglé Jonathan Dulac au marbre.

En septième manche, le Polycor a marqué trois points.  Avec un joueur posté au deuxième coussin et que le jeu était arrêté, les Jarrets Noirs  ont accordé un but sur balle automatique au frappeur, mais le coureur au deuxième coussin a volé le troisième but.  Dans la confusion la plus totale, il y a eu attroupement de joueurs des deux équipes autour de l’officiel au marbre qui semblait ne pas trop savoir qu’est-ce qui se passait.  Finalement, le but volé a été accordé et le but sur balle annulé.  Le frappeur a finalement frappé un simple qui a fait 4  à 3.   Frédéric Bisson  a enchainé avec un circuit de deux points pour faire 6 à 3.

Cette situation a soulevé l’ire des partisans qui s’en sont donné à cœur joie après l’officiel.

Quoi qu’il en soit, les Jarrets Noirs ont perdu, mais mènent toujours la série 2 à 1.

« C’est décevant, mais en même temps, les deux équipes offrent tout qu’un spectacle.  Les deux premières parties ont tourné à notre avantage, mais ce soir, elle a été en leur faveur.  Le positif est que nous sommes toujours aux commandes de la série » a dit Guillaume Drouin après la rencontre.

Prochaine rencontre

La quatrième rencontre de cette série aura lieu ce dimanche à Charlesbourg.  À noter que dans l’autre série, le Brock de Drummondville a eu le meilleur sur le Rover 10 à 2 et passe en finale en ayant remporté la série 3 à 1.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.