Publicité

22 décembre 2020 - 13:15 | Mis à jour : 13:21

Québec refuse de financer le soccerplex

L’Ascalon de Saint-Georges inquiet pour le développement du soccer en Beauce

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

À la suite de l’annonce du ministère de l’Éducation du Québec de ne pas retenir le projet de construction d’un soccerplex sur son territoire, l’Ascalon de Saint-Georges accueille la nouvelle avec une très grande déception pour ses 1 000 membres et les centaines de joueurs de soccer de partout dans la région.

Le soccerplex est un projet régional, une infrastructure importante pour les joueurs de soccer de la Beauce, car actuellement, ils sont contraints de se rendre dans la région de Québec plusieurs fois par semaine en hiver pour poursuivre leur développement pendant toute l’année.

« Je suis certainement déçu, mais pas abattu et ni vaincu! La question n’est pas de savoir si le stade est nécessaire, mais plutôt de travailler sur les actions à déployer pour que ce projet se réalise dès que possible. Ce n’est pas seulement un enjeu pour le soccer, mais aussi pour la communauté dans son ensemble. Le projet touche plusieurs sports, les jeunes comme les moins jeunes, les gens de Saint-Georges comme ceux des municipalités environnantes, sans oublier les nouveaux arrivants dont plusieurs sont passionnés du soccer. Ce projet doit être priorisé. J’invite la population et les différents acteurs du milieu à réaffirmer fortement leur appui au projet afin de le garder bien en vie. J’invite aussi nos élus de la région, autant municipaux que provinciaux, à prendre place à une même table, afin que nous puissions générer ensemble des options réalistes pour faire avancer les choses. Et au-delà des mots et de la politique, il y a nos jeunes qui attendent davantage de nous pour leur avenir, alors bougeons », de dire Alexandre Tran-Khanh, président de l'Ascalon de Saint-Georges.

« La déception est là et elle est grande. C’est pour nous une évidence que ce type de projet doit voir le jour dans une région comme la nôtre. Quand on pense à tous les programmes sportifs de la région, il s’agit de plusieurs pas que nous faisons en arrière. Soccer Québec a appuyé trois projets « en région » et aucun ne verra le jour. Les grands centres c’est bien, mais en région il se passe de très belles choses et il serait temps que les projecteurs soient braqués sur les jeunes et toutes les personnes qui s’investissent. À Lévis, le premier stade a vu le jour en 2008 et, 12 ans après, des jeunes cumulent plus de 1 000 heures de pratiques en stade intérieur alors que nos jeunes s’entrainent dans des gymnases d’écoles primaires avec des buts de hockey! Nos installations intérieures sont archaïques alors que nos projets sont grandissants et au gout du jour pour le développement de nos jeunes! Cherchez l’erreur. Je m’inquiète aussi sur la pérennisation du programme Sport-Études. Cette année, avec 41 jeunes, nous nous déplaçons à la polyvalente de St-Prosper qui nous accueille à bras ouverts...car à Saint-Georges il n’y a pas de place. Qu’allons-nous faire avec 60 jeunes puis près de 80 quand la première cohorte sera en secondaire 5 ? La question est sur la glace et des pistes de solutions seront étudiées avec les directions d'école en janvier 2021 » a ajouté Pierre Vereecke, directeur technique à l'Ascalon Saint-Georges.

L'Ascalon Saint-Georges est un organisme bénévole à but non lucratif qui a pour objectif de promouvoir la pratique du soccer tant récréatif que compétitif selon les règles de l'esprit sportif et les Lois du jeu, tel que décrit par la FIFA. Les activités et opérations de l'Ascalon Saint-Georges sont orientées dans l'intérêt des joueurs et joueuses. 

À lire également
Projet du soccerplex à Saint-Georges: trop ambitieux pour Québec
Refus du projet soccerplex : le maire Claude Morin très déçu

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.