Publicité

Chroniques financières, par

3 février 2014 - 00:00

Connaissez-vous bien toutes les sources de revenu de retraite?

Votre revenu de retraite mensuel sera composé d’un ensemble de prestations et de retraits provenant de différentes sources. Pour en tirer le maximum, tout en payant le moins d’impôt possible, vous devez savoir en quoi elles consistent.

 

Source no 1 : Régimes publics de pensions (autrement dit, les prestations qui vous seront versées par le gouvernement à la retraite)

 

 Le programme de la Sécurité de la vieillesse (SV) offre une prestation de retraite mensuelle de base à partir de 65 ans. Les prestations sont imposables, indexées sur l’inflation et « récupérées » progressivement à mesure que votre revenu net personnel excède un montant déterminé. Les personnes à faible revenu peuvent aussi être admissibles au Supplément de revenu garanti (SRV).

 

 

Le Régime de pensions du Canada/Régime de rentes du Québec (RPC/RRQ) verse une prestation mensuelle aux personnes qui, en tant que travailleurs, ont cotisé au RPC/RRQ. Les prestations correspondent à environ 25 % de la moyenne de vos gains annuels au cours de votre vie professionnelle, à concurrence de certaines limites. Les prestations sont indexées sur l’inflation, imposables et vous pouvez commencer à recevoir un montant réduit dès l’âge de 60 ans; si en revanche vous attendez jusqu’à 70 ans, vous recevrez alors un montant accru.

 

Source no 2 : Régimes de retraite parrainés par l’employeur (ce qui vous sera fourni par l’employeur)

 

Le régime de retraite à prestations déterminées prévoit le versement d’un montant de prestations préétabli à partir de votre départ à la retraite jusqu’à votre décès. Le montant des prestations est établi en fonction de votre âge, de votre ancienneté et de votre salaire. Il peut ou non être indexé sur l’inflation.

 

Le régime de retraite à cotisations déterminées ne garantit pas le montant de vos prestations futures. Le revenu de retraite dépend des cotisations accumulées et des revenus de placement des cotisations.

 

Source no 3 : Régime de retraite individuel (ce que vous fournirez)

À votre retraite, les placements détenus dans votre REER peuvent être convertis en revenu de trois façons différentes :

 

Le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est comme un REER inversé. Au lieu d’y cotiser, vous faites des retraits. Le FERR offre la souplesse d’un vaste éventail d’options de placement et vous permet de choisir le montant du retrait que vous souhaitez faire chaque mois (sous réserve d’un retrait annuel minimum calculé en fonction de la valeur des placements détenus dans votre FERR et de votre âge.)

 

Rente viagère. D’une grande simplicité, ce type de rente vous permet de recevoir des versements fixes garantis à vie, mais sans possibilité d’augmentation pour tenir compte de l’inflation.

 

Comptant. Si vous encaissez votre REER, vous devrez ajouter toutes les sommes retirées à votre revenu imposable. Dans la plupart des cas, il ne s’agit pas d’une option judicieuse.

Parlez à un conseiller professionnel pour vous assurer que vous disposerez de revenus suffisants afin de financer la retraite de vos rêves. 

 

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors
Pour me joindre : 1 418 227-8631 poste 223 | [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: