Publicité

Chroniques financières, par

21 janvier 2013 - 15:01

Les prêts REER : une stratégie intelligente

S’il vous est difficile de trouver assez d'argent pour utiliser pleinement vos droits de cotisation à un REER cette année, ou encore si vous avez des droits inutilisés des années précédentes, un prêt REER peut être une stratégie intelligente.

Les placements admissibles à un REER permettent de réaliser des économies d’impôt attrayantes et de profiter de la croissance composée de votre épargne avec report d’impôt, de sorte que les frais d’intérêt à court terme d’un prêt REER peuvent être compensés par les avantages à long terme. En voici un exemple ** :

- Vous avez le droit de verser une cotisation maximale de 10 000 $ à votre REER pour l’année d’imposition 2012, mais vous disposez de seulement 5 000 $. Vous empruntez donc une somme de 5 000 $ (à un taux d’intérêt de 7 %) et – ce qui est important – vous remboursez le prêt en un an.

- Si votre taux d’imposition marginal est de 35 %, cette cotisation supplémentaire de 5 000 $ vous donne droit à un remboursement d'impôt immédiat de 1 750 $ et (à un taux de rendement annuel de 8 %) elle rapporte une somme supplémentaire de 400 $ alors que les intérêts du prêt s’élèvent à 190 $.

- Si vous laissez cette cotisation supplémentaire de 5 000 $ dans les placements admissibles de votre REER pendant 25 ans, sa valeur atteindra plus de 34 000 $ (à un taux moyen de 8 %).

Voici comment appliquer avec succès la stratégie du prêt REER pour compléter vos cotisations :

- Obtenez un prêt à un faible taux qui n’annulera pas vos économies d’impôt et vos rendements de placement potentiels.

- Remboursez le prêt le plus rapidement possible – de préférence en un an –, mais dans la plupart des cas, en moins de deux ans.

- Utilisez le remboursement d'impôt procuré par le REER pour réduire le prêt.

- Envisagez d’établir un programme de prélèvements automatiques (PPA) pour rembourser le prêt REER. Selon les taux d’intérêt, le PAA peut être profitable en vous évitant, par exemple, les problèmes de liquidités qui pourraient vous empêcher d’effectuer vos remboursements.

Cette stratégie ne convient pas à tout le monde. Votre conseiller financier peut vous aider à déterminer si un prêt REER serait avantageux dans votre cas. Il peut également vous aider à tirer le maximum de vos placements en vue de la retraite.
* Statistique Canada, Le Quotidien, le vendredi 2 décembre 2011, http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/111202/dq111202b-fra.htm 14 janvier 2013 2
** Le taux de rendement utilisé ne vise qu’à illustrer l’effet d’un taux de croissance composé et non à refléter les éventuels rendements ou valeurs des placements.
Emprunter pour faire des placements comporte des risques et cette stratégie peut ne pas convenir dans toutes les situations. Adressez-vous à un conseiller du Groupe Investors pour déterminer si cette stratégie vous convient.

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n'est pas d'inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: