Publicité
10 octobre 2013 - 13:45 | Mis à jour : 15:48

La Nuit des sans-abri : un rendez-vous de sensibilisation

Briser les préjugés, montrer la réalité, faire tomber les tabous, voilà l’objectif que souhaite atteindre l’organisme le Bercail avec, entre autres, la Nuit des sans-abri. La cinquième édition de l’activité se tiendra le vendredi 18 octobre prochain, dès 18h, dans le stationnement situé en face de l’Aréna Lacroix-Dutil, à Saint-Georges. L’événement se déroulera non seulement à Saint-Georges, mais aussi en simultanée dans plus de 30 villes au Québec.

La Nuit des sans-abri, c’est un événement de sensibilisation auprès de la population à la situation de pauvreté, de désaffiliation sociale, d’itinérance et de détresse qui confronte de plus en plus de Québécois et Québécoises chaque année. Depuis 1989, chaque automne, plusieurs centaines de personnes aux quatre coins du Québec, passent la nuit dehors en signe de solidarité et par souci de démontrer concrètement les conditions précaires des gens qui s’y confrontent au quotidien. Ils sont des milliers au Québec à faire face chaque jour à cette réalité.

Grâce à plusieurs commanditaires, l’équipe d’intervenants du Bercail et ses résidents serviront tout au long de la nuit soupe et café afin de se tenir au chaud. Un goûter sera servi vers 19 h 30 en collaboration avec Moisson Beauce. «Il s’agit d’une soirée très conviviale, explique Tommy Poulin, agent de liaison au Bercail. On invite les gens à apporter leur guitare et à jouer de la musique s’ils le souhaitent», ajoute-t-il. Les visiteurs pourront également discuter avec l’équipe du Bercail et ses résidents pour mieux comprendre leur quotidien.

Cette année au Bercail, les intervenants ont accueilli 226 personnes. «L’an passé, nous avions sensiblement le même nombre d’admissions, soit 230, mentionne M. Poulin. On constate donc que les chiffres se stabilisent.» Cette stabilisation, il l’explique notamment par la création de l’Accueil inconditionnel, en janvier 2012. Les visiteurs y reçoivent des services d’accueil, d’évaluation, de conseils, de références et d’accompagnement. Malgré tout, la clientèle est de plus en plus jeune. «L’an dernier, la moyenne d’âge était de 39 ans. Cette année, elle est désormais de 37 ans», précise-t-il. Une situation inquiétante à laquelle les intervenants font face tous les jours.

Vous pouvez faire un don au Bercail en contactant Cathy Fecteau au 418 227-4181.

 

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.