Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 mars 2015 - 16:55

Comment améliorer la productivité d'une entreprise selon Mecanium

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le Conseil économique de Beauce (CEB) a reçu ce matin (19 mars) des membres du Centre d'innovations en mécanique industrielle Mecanium qui sont venus présentés de quelle façon le Centre peut contribuer à l'amélioration de la productivité d'une entreprise.

D'entrée de jeu, le directeur et ingénieur de Mecanium, Félix Lachance a précisé que la compagnie travaille également dans le but d'améliorer la sécurité des travailleurs de ses clients en plus de développer de nouveaux procédés de fabrication. «De plus, nos clients gardent la propriété intellectuelle des produits que nous développons en collaboration avec eux», a-t-il ajouté. M. Lachance a ensuite passé la parole à son collègue René Drouin.

Le chargé de projet et technicien en génie mécanique a élaboré la flexibilité de production de Mecanium. «Il est possible de combiner plusieurs technologies en une seule machine, ce qui améliorera la productivité de l'entreprise», a-t-il expliqué.

M. Drouin a donné en exemple un client qui fabrique des vérins hydrauliques. «Il devait y avoir deux personnes pour manipuler les vérins. Quand venait le temps de les tester, ils devaient les lever et les déployer au maximum. Un trou avait été aménagé dans le toit pour effectuer les tests convenablement», a mentionné le chargé de projet.

Au final, Mecanium a développé une machine qui améliore la vitesse d'exécution, qui permet de tester les vérins horizontalement tout en nécessitant un seul employé pour l'opérer.

Quant au chef de projets, Jocelyn Hébert, a révélé l'utilité de l'informatique quand vient le temps de vérifier la conception et l'ingénierie: «On peut faire une simulation dynamique et réelle pour vérifier que tout fonctionne parfaitement. Tous les paramètres sont réglés pour refléter la réalité. Cette vérification nous permet donc de savoir s'il y a une erreur avant de fabriquer la machine en question.»

Le dernier des quatre conférenciers à avoir pris la parole est l'ingénieur d'application chez Créaform, Sébastien Dubois. Celui-ci est venu présenter le scan 3D qui consiste à utiliser un appareil pour scanner des objets et les recréer dans un logiciel. Ce dernier permet ensuite de modifier l'objet selon les besoins ou de créer un autre objet pour complémenter le premier.

«Un scanner de genre permet d'éviter d'avoir des ajustements à faire après que la pièce qui est supposée s'installer sur l'objet en question. Il peut même arriver que la compagnie soit obligée de recommander la pièce voulue», a conclu M. Dubois.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Mr Lachance, es-ce le fils du coiffeur '' salon bel coupe ''dans l'ouest?

    Daniel - 2015-03-19 20:16