Publicité
2 juin 2015 - 09:41

Le Zoo Miller adopte une jeune tigresse nommée Sheira

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier

Après avoir fait l’acquisition d’une jeune lionne en avril dernier, voilà que le Zoo Miller de Frampton vient à nouveau d’élargir sa famille du royaume animal en procédant à l’adoption d’une tigresse âgée de cinq mois.

N’ayant pu se procurer un lionceau comme il était prévu initialement afin de tenir compagnie à Nahla et dans le but, éventuellement, de perpétuer l’espèce, les propriétaires du Jardin zoologique ont plutôt fait l’acquisition d’une tigresse nommée Sheira. L’animal, qui est né au zoo Falardeau au Saguenay, partagera ainsi son espace vital avec la lionne du même âge qu’elle. Déjà, celles-ci s’amusent beaucoup ensemble aux dires des propriétaires.

« Elles vont vivre ensemble. Présentement, nous sommes les seuls au Québec qui font cela. Une lionne et une tigresse, ça peut cohabiter super bien. C’est sûr que s’il s’agissait d’adultes, ça ne fonctionnerait pas, mais présentement, ce sont deux bébés qui vont finir par se lier l’un à l’autre. De plus, les deux bêtes ont déjà été socialisées avec d’autres animaux, alors il n’y aura pas de problèmes d’adaptation », explique Clifford Miller, copropriétaire du zoo.

Rappelons que les installations où ces animaux exotiques seront hébergés répondront aux nouvelles normes provinciales en la matière afin notamment de les protéger des rigueurs de l’hiver. Bien qu’il s’agisse d’espèces évoluant habituellement dans un milieu tropical, soulignons que Nahla et Sheira n’ont jamais connu ce climat et sont nées lors du dernier hiver au Québec.

En ce qui concerne l’alimentation de la tigresse, celle-ci a été habituée à la viande rouge, principalement du bœuf. Au Zoo Miller, l’animal aura plutôt droit à une alimentation mixte entre de la viande rouge et de la viande blanche, soit du poulet.

Depuis l’acquisition d’un permis d’exploitation de jardin zoologique en décembre dernier, les propriétaires du Zoo Miller ne cessent d’augmenter le nombre d’animaux différents en leurs rangs. La présence d’une tigresse et d’une lionne vient donc élargir la palette d’espèces présentes sur place, qui compte notamment, des cougars, un lynx du Canada, un « Bobcat », un lynx de Sibérie, des loups arctiques, des ours noirs, des chevreuils, un opossum, un zébulon, des poules et des cochons pour ne nommer que ceux-ci.

Soulignons que l’inspecteur biologiste de la Faune qui était récemment de passage au Zoo Miller a signalé aux propriétaires qu’ils avaient l’un des plus beaux parcs félins au Québec en termes de zoo privé. « Il nous a également dit que le site avait un potentiel incroyable. Ça fait toujours un petit velours d’entendre cela », conclut Clifford Miller.

Le Zoo Miller est officiellement ouvert pour la période estivale depuis le 30 mai dernier. Il est donc possible dès maintenant d’aller rendre visite à Nahla, Sheira et à la multitude d’espèces du Jardin zoologique beauceron. Pour plus de détails sur les horaires et les tarifs, visitez le www.millerzoo.ca

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.