Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'entreprise Sinto célèbre ses 25 ans d'existence

Chargement du vidéo
durée 14h37
18 juillet 2016
Sébastien Roy
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sébastien Roy, Journaliste

Voir la galerie de photos

L’entreprise Sinto a célébré ses 25 ans d’existence samedi dernier en compagnie de ses employés, tant ceux de l’extérieur que ceux de Saint-Georges, entre autres en leur faisant visiter ses installations.

Depuis que la compagnie est déménagée sur la 14e avenue dans le secteur ouest de la métropole beauceronne, le bâtiment a été agrandi à quatre reprises, couvrant désormais une superficie de 22 000 pieds carrés.

Pour souligner l’événement, les propriétaires Samuel Champagne et Pierre-Luc Thomassin ont décidé de refaire la façade de la bâtisse. « Nous sommes très fiers de cet accomplissement. Nous voulions également refléter notre nouvelle image de par ces travaux », mentionnent-ils.

Sinto se spécialise dans la fabrication de produits lubrifiants pour un usage mécanique. « Que ce soit les huiles pour les moteurs, les additifs pour les huiles, des traitements pour les carburants, les antirouilles ou les graisses, tout est directement fabriqué dans l’usine, à Saint-Georges », explique M. Thomassin.

Aujourd’hui, ces produits sont vendus dans l’ensemble du Canada. Au cours des prochaines années, la compagnie souhaite percer le marché américain. « Le taux de change actuel et le fait que l’entreprise ait un si beau rayonnement, de bons produits et une belle image de marque au Canada nous incitent à tenter de vendre nos produits aux États-Unis », affirme le duo d’entrepreneurs. Pour réussir leur objectif, ceux-ci veulent continuer d’innover dans le domaine de la lubrification. Leur équipe comporte d’ailleurs un chimiste et un ingénieur chimique pour concocter de nouveaux produits.

Sinto a démarré en 1991 dans un garage situé sur la côte des 40 arpents. En 1993, Marcel Champagne, le père de Samuel, a pris les rênes de la compagnie. Au cours des années suivantes, elle a changé d’emplacement à quelques reprises avant de s’établir dans le parc industriel. « L’entreprise a déménagé une première fois sur la 22e rue avant de s’établir sur la 10e avenue avant de finalement construire l’usine actuelle », énumèrent MM. Champagne et Thomassin, qui ont acheté Sinto en 2012.

L’une de leurs premières actions en tant que propriétaire a été de change l’image de l’entreprise. « Nous voulions que notre image reflète la qualité de nos services et de nos produits. La dernière étape qui nous manquait en 2013, c’était d’avoir une image qui démontre qui nous sommes », ajoute M. Champagne.

À l’heure actuelle, Sinto compte environ 45 employés, dont la majorité est des experts en lubrification qui travaillent à l’extérieur afin de vendre les produits beaucerons un peu partout au Canada.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • J
    Justin
    temps Il y a 6 ans
    M. Champagne père n'était pas seul pour faire de sinto racing une entreprise aussi grande. Il est a ajouter que M. Alain Tétreault fut plurieurs années à la co - présidence et à la direction des ventes de la compagnie. C'est grace à lui que la vente partout au québec à été développée!
  • L
    lili
    temps Il y a 6 ans
    Très belle image et bons produits

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Essence : Chaudière-Appalaches parmi les régions qui payent trop cher

Le territoire de Chaudière-Appalaches fait partie des dix régions où la marge au détail du prix à la pompe de l'essence tourne autour de 20 cents/litre. L'organisme CAA-Québec dénonce cette situation. En effet, dans les derniers jours, il y a eu d’importantes baisses des indicateurs pétroliers et pourtant les stations-service tardent à descendre ...

Relance du projet de construction du 510 Cameron

Le Groupe Grenier vient d'annoncer, par voie de communiqué de presse, la relance de la construction de l’édifice commercial et professionnel du 510 de la route Cameron à Sainte-Marie-de-Beauce. La première pelletée de terre du chantier est prévue en avril 2023 pour ce bâtiment, d'une superficie totale de 45 000 pieds carrés, qui s'élèvera tout ...

27 novembre 2022

Inégalités salariales: c'est comme si les femmes travaillaient gratuitement pendant plus d'un mois

Alors que la Loi sur l'équité salariale fêtait les 26 ans de son adoption le 21 novembre dernier, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) rappelle que, malgré tout le chemin parcouru, il reste encore du travail à faire pour atteindre cette équité et qu'une loi avec plus de mordant est nécessaire pour y arriver. « Comme le signalait l'Institut ...