Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juillet 2018 - 04:00

Publireportage

Safari Condo : la petite histoire d'un grand succès

Par

Toutes les réactions 1

C'est en 1997 que Daniel Nadeau souhaite réaliser un rêve, celui de créer son propre véhicule récréatif à toit rétractable, et ce, pour une fraction du prix de ce qu'un tel véhicule aurait pu lui coûter à l'achat. C'est alors qu'il coupe le toit de son GMC Safari pour débuter un projet qui prendra des proportions inattendues. Voici la belle histoire d'une entreprise qui, cette année, fête son 20e anniversaire.

1998

Au début de 1998, le frère de Daniel, qui croit grandement au potentiel de l'entreprise, décide de se joindre à son frère. Stéphane Nadeau devient directeur du marketing et contribue au premier pamphlet publicitaire de Par Nado, mettant en vedette le seul modèle de véhicule récréatif qu'offre la compagnie à ce jour. Le 5 mars, après 8 mois de développement, les deux frères présentent le Safari Condo no. 1 lors d'une soirée chez le concessionnaire GM local, ce qui permet par la suite à l'entreprise de s'approvisionner directement chez le concessionnaire. 

Une semaine plus tard, Par Nado se rend au Stade Olympique pour le Salon du VR de Montréal afin de présenter en primeur leurs deux premiers véhicules de 16 pieds de longueur. L'accueil des consommateurs est tellement favorable que la sécurité est appelée pour gérer la circulation près des Safari Condos. Ils se rendent également au Salon du VR de Québec afin de faire connaître davantage le produit.

Les premiers modèles sont fabriqués en grande partie directement dans la cour de Daniel, puis dans un tout petit espace loué dans une usine d'armoire de Sainte-Marie. Avec l'hiver qui approche, la première usine de fabrication voit le jour à Vallée-Jonction.

À cette époque, le plan d'affaires prévoit la production de 13 véhicules pour la première année d'opération, mais l'engouement pour les Safari Condos leur permet de presque tripler ce chiffre et d'en produire 38.

La femme de Daniel, Michèle Nadeau, et la femme de Stéphane, Denise Drouin, ont toujours été d'un très grand soutien, notamment lors du premier salon. Depuis le début de cette grande aventure, un grand soutien a aussi été fourni de la part de leur oncle Pierre Gaumont et sa femme, Raymonde, ainsi que par plein d'autres membres de leur famille.

1999

Au début de l’année, un autre membre de la famille se joint au projet ayant des retombées qui vont au-delà des espérances. Johanne Nadeau qui, dès lors du premier salon, avait été remarquée pour son talent pour la vente, devient directrice des ventes et quelques années plus tard, actionnaire de la compagnie.

Après presque deux années d'opérations et une centaine de véhicules fabriqués, les installations ne sont plus suffisantes pour la demande grandissante de ce produit. Par Nado déniche un bâtiment idéal à Saint-Frédéric, puis y déménage.

2000

Le 18 février 2000, voulant atteindre une plus grande clientèle, la famille lance des nouveaux modèles de 18 et 20 pieds, les Savana Condos. Deux mois plus tard, un premier bureau de vente ouvre ses portes à Saint-Nicolas afin d’être plus accessible à la clientèle.

2003

À partir de 2003, l’entreprise se nomme Safari Condo et les modèles, eux, se nomment désormais par les lettres S, M et L.

En mars, l’équipe de développement révolutionne une fois de plus le marché et lance un premier véhicule muni d’un toit ouvrant à parois solides afin d'offrir une alternative aux clients qui préfèrent un véhicule sans toile.

2004

C'est une année de récompenses pour Safari Condo, qui reçoit deux prix importants, soit celui du Mérite commercial Desjardins et le trophée Perséides, Technologie et innovation pour la conception du toit électrique.

2006

En plus de l’ouverture d’un nouveau bureau de ventes à Saint-Nicolas, l’équipe travaille également sur le prototype de son prochain produit, soit une caravane ultra légère à toit mobile et construite à partir de matériaux de grande qualité

2007

C’est en mars 2007 que le premier prototype de l’Alto est présenté au Salon du VR de Montréal, pendant que la production se poursuit au niveau des véhicules motorisés afin de sortir le 1000e exemplaire au mois de novembre.

2008

En février, la première Alto sort officiellement de l’usine, résultat de trois de recherches qui ont permis à l’entreprise d’acquérir de nouvelles compétences techniques. Cette même année, Daniel Nadeau est largement récompensé en étant nommé ambassadeur de Saint-Frédéric : « Je ne suis peut-être pas un excellent ambassadeur pour la municipalité, mais nos produits le sont. Ils se promènent du Pôle-Nord à la Terre de Feu aussi bien qu’en Europe. Si vous voyez passer un Safari Condo lorsque vous êtes à Vancouver, vous savez qu’il a été fabriqué à Saint-Frédéric. »

2009

Safari Condo remporte de prix du Sommet Innovation pour le projet Alto.

2013

Après plusieurs mois de gestation, l’équipe lance officiellement un nouveau modèle de roulotte à toit fixe, l’Alto F1743.

2014

2014 est une grosse année pour Safari Condo, tout d’abord avec le lancement d’une nouvelle série de véhicules motorisés construite à partir de Ram ProMaster. Avec la demande toujours grandissante pour tous ses modèles, l’entreprise familiale acquiert une troisième usine, voisine des deux autres déjà existantes, dédiée aux services. Frédéric Pratte, qui a fait ses débuts chez Safari Condo en tant que stagiaire, devient le directeur du département du service et actionnaire de la compagnie.

Après 6 ans de production, l’Alto en est à son 500e exemplaire, et deux de ceux-ci quittent Saint-Frédéric pour être exportés en Australie.

2015

La fille de Daniel, Dominique Nadeau, devient directrice générale de Safari Condo. Dominique est la première lauréate du prix Anne-Marie Nadeau, soulignant l’importance de la relève beauceronne. Avec M. Pratte, elle représente la relève de la compagnie.

En octobre, Safari Condo remporte le prix Sommet Développement durable lors de la Soirée des Sommets du CLD Robert-Cliche, grâce aux nombreux avantages que l’entreprise offre à ses employés, dont le partage des profits, et à la longue durée de vie de leurs véhicules.

2016

En plus du développement d’un nouveau partenariat avec un concessionnaire d’expérience en Colombie-Britannique, une première Alto part pour la Nouvelle-Zélande en plus d’en être au 1000e exemplaire pour cette même petite roulotte. L’usine Safari Condo prend également de l’expansion au cours de l’année, permettant dorénavant à l’entreprise de fabriquer tous les cabinets sur place.

2017

Une fois de plus, Safari Condo est récompensé lors de la Soirée des Sommets en recevant, cette fois-ci, le prix Entreprise de l’année. Avec plus d’un an d’attente pour se procurer un de ces véhicules construit à Saint-Frédéric, l’entreprise inaugure une nouvelle usine afin de mieux répondre à la demande.

2018

Un nouveau modèle de roulotte de 21 pieds voit le jour dès janvier afin de satisfaire la clientèle ayant besoin de plus d’espace. Ce F2114 est rapidement déclaré le « Choix no.1 » dans le Guide du VR 2018. Pour couronner le tout, la directrice générale, Dominique Nadeau,  remporte le Jarret Femme d’Affaires lors du Gala de l’entreprise beauceronne.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Quel beau projet. Félicitations!

    Observatrice - 2018-07-12 09:27