Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 novembre 2018 - 13:41 | Mis à jour : 17:59

Harmonia Beauce vend ses actifs dans la région à la Maison Roy et Giguère

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 6

Harmonia met un terme à ses activités en Beauce. Implantée dans la région depuis 2012, l'entreprise a approché la Maison Roy et Giguère pour qu'elle acquière ses actifs en Beauce, ce qu'elle a accepté. Le montant de la transaction, qui a été conclue ce matin, n'a pas été révélé.

« C'est parce que je n'ai pas de relève. Je vais avoir 72 ans. Je n'ai pas envie de me battre et de travailler pour les autres jusqu'à ce que je meure », raconte Denis Rodrigue, le directeur général de Harmonia Beauce. M. Rodrigue était présent dès les débuts de l'aventure beauceronne de l'entreprise, en 2012.

Questionné par EnBeauce.com à savoir si cette décision avait été motivée par des considérations financières, M. Rodrigue a été catégorique : « Non. Ne partez pas des cancans comme quoi j'étais en faillite, ce n'est pas vrai du tout. »

Néanmoins, le président fondateur d'Harmonia, Yvon Rodrigue, a précisé que son entreprise avait choisi de concentrer ses activités dans les grands centres, là où les décès sont plus nombreux. Cette décision a été prise pour consolider les activités d'Harmonia à Québec et à Montréal.

À titre informatif, Harmonia Beauce avait une part de marché très restreinte, avec à peine une vingtaine de contrats funéraires par année. Elle n'avait aucune infrastructure dans la région, contrairement à son concurrent qui possède 15 bâtisses, des employés, des fours crématoires.

L'acquéreur honorera tous les arrangements préalables

La Maison Roy et Giguère, fondée en 1890, honorera tous les arrangements préalables qu'avait contractés Harmonia Beauce. Pour René Jr. Veilleux, il est essentiel que les citoyens et les clients le sachent. « C'est important que la population sache qui va s'occuper de ses préarrangements funéraires. C'est nous qui allons nous en occuper », mentionne le copropriétaire de la maison funéraire.

Pour M. Veilleux, qui possède l'entreprise avec sa mère, Colette Bourque, cette transaction n'est pas celle du siècle. Bien sûr, l'entreprise accroîtra son importance en Beauce, mais d'une manière relative. La Maison Roy et Giguère a environ 600 contrats funéraires par année, bien qu'il puisse y avoir une variation de 20 % d'une année à l'autre.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Aucune concurrence dans le domaine funéraire.Dommage!

    Un Georgien - 2018-11-09 18:40
  • Triste histoire

    Lapin rex - 2018-11-10 14:32
  • Au moins maintenant on sait où le salon Harmonia va s'installer: nul part. Ça fait plus de place pour le Costco et le Paccini.

    Jean-François Vachon - 2018-11-12 07:58
  • Aucune libre concurrence en région... c'est le temps de nos députés de mettre leur culotte

    steve - 2018-11-12 08:18
  • C'est les consommateurs de la région les grands perdants...

    Denis - 2018-11-12 10:07
  • Qu'est ce que les députés peuvent faire contre ce monopole? mais avec les nouvelles tendances, y a moyen de faire affaire avec un autre maison funéraire et faire le rituel dans une salle ou directement à l'église...

    Paul - 2018-11-14 18:46