Publicité
22 janvier 2020 - 17:00

Pénurie de main d'oeuvre

Le gouvernement du Québec annonce 600 000 $ pour soutenir les PME

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Afin de soutenir les petites et moyennes entreprises qui font face aux problèmes de main-d’œuvre, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, vient d’annoncer l’octroi d’une aide financière de 606 881 $ au Conseil québécois de la coopération et de la mutualité pour coordonner la mise sur pied de coopératives d’employeurs. 

L’objectif du projet est de créer, à travers le Québec et sur une durée de trois ans, dix coopératives qui offriront aux entreprises membres des services spécialisés en gestion des ressources humaines pour trouver des solutions à leurs besoins communs en matière de recrutement et de formation. Chacune de ces coopératives devrait regrouper entre cinq et dix entreprises et pourrait, à titre d’exemple, mettre sur pied un département de ressources humaines partagé pour embaucher un ou des conseillers en ressources humaines, et ce, en partageant les coûts et en respectant les moyens des membres.

« Grâce à ce projet, nous favorisons la prise en charge collective et l’implication des employeurs pour répondre à des besoins communs de main-d’œuvre ou de gestion des ressources humaines. De plus, il développera l’autonomie des entreprises et la pérennité des solutions mises en place, dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre », de signaler le ministre Boulet par voie de communiqué de presse.

Services Québec sera un partenaire de premier plan pour mettre de l’avant cette approche novatrice pour mieux outiller et soutenir les PME. Les conseillers aux entreprises s’impliqueront auprès des coopératives d’employeurs afin d’offrir les mesures et services du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale selon leurs besoins. 

« Le projet qui est annoncé aujourd’hui représente la solution la plus appropriée pour venir en aide aux entreprises qui ont peu de moyens. Les PME de toutes les régions du Québec éprouvent les mêmes difficultés de recrutement de main-d’œuvre. En misant sur la force coopérative, elles pourront se donner des services et poursuivre leur croissance », a pour sa part indiqué Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Pour recruter les entreprises, les coopératives de développement régional du Québec agiront sur le terrain en partenariat avec Services Québec. Les entreprises visées sont des petites et moyennes entreprises comptant entre cinq et 50 employés. L’objectif du projet est de recruter au total entre 50 et 100 entreprises pour les dix coopératives créées.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.