Publicité

28 mars 2020 - 10:00

Association des propriétaires de boisés de la Beauce

COVID-19: Report des assemblées générales annuelles

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

En raison de la pandémie du coronavirus, l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce reporte à une date ultérieure l’assemblée générale annuelle du Plan conjoint des producteurs de bois de la Beauce et celle de l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce. 

Prévues le dimanche 26 avril, ces deux assemblées (AGA) avaient été dûment convoquées dans le Bulletin forestier de mars, que les 11 000 producteurs du Plan recevront par la poste ces jours-ci. Au moment d’aller sous presse, il était encore permis de penser que les assemblées pourraient se ternir à la date prévue. L’évolution ultra rapide de la situation socio-sanitaire au Québec a pris bien des organisations par surprise... 

La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec, à qui l’Association doit rendre des comptes sur la gestion du Plan, a été avisée de ce report. Dès que possible, l’Association fera connaître la date et le lieu du report des AGA. 

« J’invite les propriétaires de boisés à suivre rigoureusement les mesures sanitaires édictées par les gouvernements provincial et fédéral. C’est le moyen le plus efficace de juguler la propagation du virus de la COVID-19, de sauver la vie des êtres qui nous sont chers et de reprendre le plus rapidement possible nos activités économiques », a indiqué le président de l’APBB, Éric Cliche, par voie de communiqué de presse.

Service de base
Par ailleurs, les décisions gouvernementales visant à confiner les gens et à réduire leurs déplacements amènent l’APBB à interdire complètement l’accès à ses bureaux et à réduire ses effectifs. Toutefois, elle offrira un service de base en maintenant quelques employés en télétravail. La situation sera réévaluée en fonction des décisions gouvernementales. 

L’état des marchés du bois s’est rapidement détérioré, de nombreux acheteurs ayant suspendu leurs achats de bois rond ou baissé considérablement les prix. La décision de l’État québécois d’inclure la chaîne d’approvisionnement des papetières dans les activités économiques essentielles permettra toutefois à l’Association de livrer le bois qui a été produit ces dernières semaines. Les paiements de bois aux propriétaires et transporteurs pourront être faits, mais des délais sont à prévoir. 

Pour obtenir des informations sur l’état des inventaires de bois, des émissions de contingent et des délais de livraison, consultez le site web de l'organisme ou communiquez avec Jean-Pierre Veilleux (418-228-5110 poste 124, ou courriel: [email protected]).

Au-delà de ces livraisons de dernière minute, l’Association n’émettra aucun contingent afin de stopper la production de bois à pâte, et recommande très fortement aux propriétaires de ne pas commencer de nouveaux chantiers de bois de sciage. Malgré l’intention du gouvernement de maintenir la chaîne d’approvisionnement des papetières, ce qui implique le maintien des activités des usines de sciage, c’est le marché du bois scié qui dictera la demande en bois rond dans les prochaines semaines et les prochains mois. Les producteurs seront informés dès qu’une reprise se fera sentir. 

L’Association continuera de recevoir les demandes de contingents via le formulaire en ligne sur son site.

En affaires depuis 1962, l'Association des propriétaires de boisés de la Beauce représente 11 000 propriétaires forestiers d’un territoire comptant 62 municipalités réparties dans 7 MRC.

À lire également:
L’Association invite les propriétaires de boisés à arrêter de produire du bois

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.