Publicité

20 avril 2020 - 10:30 | Mis à jour : 10:34

PANDÉMIE COVID-19

Plus de la moitié des PME incapables de payer leur loyer en mai selon un sondage

Par Salle des nouvelles

Selon le plus récent sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), 93 % des propriétaires de PME soutiennent fortement l'annonce du gouvernement fédéral sur son intention de travailler avec les provinces afin d'offrir une aide au paiement des loyers commerciaux.

L’organisme souligne aujourd'hui dans un communiqué que la situation est urgente : seule une entreprise sur cinq est complètement ouverte et pour plusieurs entrepreneurs, la baisse des revenus est dramatique.

Plus de la moitié des PME déclarent ne pas pouvoir payer le loyer de mai sans une aide financière supplémentaire, alors qu'ils étaient un quart à être inquiet de ne pas y parvenir en avril. À cela s'ajoutent plusieurs propriétaires de PME qui ont peur de fermer définitivement leurs portes.

« La semaine dernière, le gouvernement fédéral a annoncé un nouveau programme d'aide aux loyers commerciaux. Plusieurs propriétaires de PME attendent avec impatience les détails de ce programme. Les factures continuent de s'empiler et les revenus ne sont pas au rendez-vous. Il est donc crucial que les provinces travaillent de concert avec le gouvernement fédéral afin que cette aide au loyer soit disponible dans les plus brefs délais. Plus vite elle le sera, plus rapidement seront soulagés les entrepreneurs, » explique Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI.

Les principaux résultats du sondage montrent que :

• 92 % sont d'accord pour dire que les gouvernements fédéraux devraient protéger les locataires commerciaux afin d'éviter qu'ils soient expulsés pendant la crise de la COVID-19;

• 91 % conviennent que pour que l'aide accordée soit vraiment utile, elle doit être sous forme de subventions ou de dispense de loyer, pas juste de prêts ou de reports;

• 75 % estiment que les gouvernements, les propriétaires d'immeubles commerciaux et les locataires devraient tous assumer une part des loyers commerciaux qui ne peuvent pas être payés en raison de pertes de revenus dues à la crise de la COVID-19;

• Plus de la moitié (58 %) estiment que sans aide supplémentaire, ils ne pourront pas payer la totalité de leur loyer de mai. C'est une augmentation de 25 % par rapport au mois d'avril. Seulement 37 % déclarent être en mesure de payer la totalité de leur loyer;

• 54 % sont convaincus que leurs propriétaires seront raisonnables en ce qui concerne le paiement du loyer de mai, alors que 33 % pensent l'inverse.

« À ce stade-ci, un report du loyer ne suffira pas. Les entreprises doivent être exemptées d'une partie importante du coût du loyer. Les gouvernements provinciaux sont ceux qui ont ordonné la fermeture de nombreuses PME. Il faut donc des mesures pour aider les propriétaires d'entreprises à payer le loyer tant et aussi longtemps que les fermetures dues à la COVID-19 dureront, » ajoute M. François Vincent, vice-président à la FCEI.

La FCEI demande aux gouvernements, propriétaires d'immeubles commerciaux et aux locataires qu'ils assument tous une part des coûts de ces loyers.

La FCEI appelle également les provinces à protéger les locataires commerciaux qui étaient en règle avant la crise de la COVID-19 afin d'éviter qu'ils soient expulsés.

« Le premier avril a été très angoissant pour de nombreux propriétaires d'entreprises. Il faut éviter que le premier mai ne soit un cauchemar pour plusieurs d'entre eux, » conclut M. Guénette.

Méthodologie

Les résultats du sondage sont basés sur 6 881 réponses, recueillies auprès des membres de la FCEI par le biais d'un sondage en ligne à accès contrôlé. Les données reflètent les réponses reçues entre le 17 et le 19 avril.

À des fins de comparaison, un échantillon probabiliste comportant le même nombre de répondants aurait une marge d'erreur pour les résultats canadiens de +/-1,2 %, 19 fois sur 20.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.