Publicité

10 mai 2021 - 14:45 | Mis à jour : 14:48

Les vacances estivales au coeur du différend

Les employés de l'usine Exceldor à Saint-Anselme obtiennent un mandat de grève

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Toutes les réactions 1

Les syndiqués de l’usine Exceldor à Saint-Anselme se dotent d’un mandat de grève. 

Lors d’un vote qui s’est tenu dimanche, les syndiqués de l’usine Exceldor à Saint-Anselme, membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 1991-P se sont dotés d’un mandat de grève à 96%.

Aux dires du syndicat, les négociations achoppent principalement sur le refus de l’employeur de garantir aux syndiqué la possibilité de prendre deux semaines de vacances consécutives au cours de la saison estivale.

« N’ayant pas le mandat des membres de faire une telle concession et devant le refus de l’employeur de négocier quoi que ce soit sans l’acceptation de ce point, les membres du comité de négociation ont demandé à l’employeur qu’il dépose ses offres globales », peut-on lire dans le communiqué du TUAC. 

Soumise au vote des membres, cette offre a été rejetée à 95%. 

« Nous déplorons l’attitude intransigeante de l’employeur et son refus de négocier sans avoir obtenu une entente sur les vacances. Les revendications de nos membres sont légitimes et nous les défendrons jusqu’au bout », d’expliquer le président des TUAC 1991-P, Mario Maisonneuve.

Les parties sont de retour à la table aujourd’hui.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il n'y a pas que les vacances, il y a aussi le monétaire qui est un gros litige et je sais de quoi je parle après 43 ans de service.

    Donald Chabot - 2021-05-11 04:56