Publicité

16 juin 2021 - 17:00 | Mis à jour : 17:07

Pandémie de la COVID-19

Prêts d’urgence : 93 % de pardon en moyenne pour les entreprises admissibles

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le Conseil économique de Beauce (CEB), la MRC de Beauce-Sartigan et le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, ont divulgué, en fin de journée aujourd’hui, un bilan positif quant aux programmes d'aide d'urgence mis sur pied en raison de la crise du coronavirus.

Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) vise à soutenir les entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidités pour un montant inférieur à 50 000 $.

En vertu de ce programme, le CEB — qui est mandataire d'administrer l'enveloppe — a réalisé plus de 180 interventions financières pour un total de 3 801 040 $ en prêts octroyés à 115 entreprises de Beauce-Sartigan qui ont reçu ou sont sur le point de recevoir, d’ici quelques jours, une aide financière pour couvrir leurs frais fixes pendant les mois de fermeture.

Depuis l’automne, un volet « pardon de prêt » (Aide aux entreprises régionales en alerte maximale (AERAM)) a été ajouté pour les nouvelles demandes provenant d’entreprises ayant dû fermer leur porte par un décret gouvernemental, par exemple, les bars, les restaurants, les centres de conditionnement physique, etc.

Dans le cadre de ce volet, 100 % des frais fixes admissibles, tels que le loyer, les télécommunications, les assurances, les taxes, les permis et autres pourront faire l’objet d’un pardon de prêt, avec une limite de 15 000 $ par mois.

La directrice générale du CEB, Hélène Latulippe, a fait savoir que 75 entreprises sont admissibles au volet AERAM du programme et que par conséquent, 93 % des soldes de ces prêts, en moyenne, pourront être convertis en pardons de prêts, pour un montant totalisant 2 698 663 $.

« Tout au long de cette pandémie historique, nous avons accompagné nos entreprises et commerces grâce à un programme qui répondait directement aux frais fixes. Avec 93 %des prêts qui seront pardonnés dans le volet AERAM, ceci va permettre à nosentrepreneurs de continuer à se développer et toujours se démarquer. Je salue l’efficacité de l’équipe du Conseil économique de Beauce (CEB) dans la gestion de ce programme dont la rapidité d’exécution pour les sommes remises par notre gouvernement. », a souligné le député Samuel Poulin.

« On ne peut qu’être fiers du travail accompli dans la dernière année, autant de la part des employés qui ont été presque exclusivement dédiés au succès de cette initiative que des bénévoles du comité d’investissement qui n’ont pas compté leurs heures afin d’aider les entreprises à diminuer les impacts de la crise actuelle », a fait remarquer de son côté Hélène Latulippe, directrice générale du CEB.

Doté d’une enveloppe de 4,2 M$, le CEB est toujours disposé à recevoir de nouvelles demandes financières mais les entreprises doivent faire vite car elles disposent de quatre semaines suivant la réouverture de leur secteur d’activité pour déposer une demande.

« Nous sommes heureux de constater que plusieurs entreprises se sont prévalues de cette aide financière. Pour la vitalité de nos municipalités, il était important pour nous que les entrepreneurs puissent poursuivre leurs activités et, éventuellement, sortir la tête haute de cette période particulièrement difficile », a conclu Normand Roy, préfet de la MRC de Beauce-Sartigan.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.