Publicité

26 octobre 2021 - 12:00 | Mis à jour : 14:41

Enveloppe de 5 M $

Un nouveau programme pour l'offre touristique des parcs régionaux du Québec

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Puisque les activités de tourisme de nature et d’aventure ont « vraiment la cote » auprès de la population, le gouvernement du Québec vient de lancer le nouveau Programme de développement de l’offre touristique des parcs régionaux (programme DOTPR).

L'annonce a été faite ce matin en Beauce par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, et son adjoint parlementaire, Samuel Poulin, député de Beauce-Sud.

Avec 5,4 millions de visiteurs au cours de la dernière année, les parcs régionaux sont de plus en plus fréquentés, a indiqué la ministre en conférence de presse qui veut aussi soutenir la relance touristique post-pandémie.

Doté d’une enveloppe de 5 millions de dollars, ce programme vise notamment à développer une offre récréotouristique quatre saisons accessible et sécuritaire; à assurer le développement et la modernisation d’infrastructures à des fins touristiques; à soutenir l’adoption de pratiques novatrices et durables afin de consolider la position du Québec comme chef de file en matière de tourisme responsable et durable.

Il sera géré et administré par l’Association des parcs régionaux du Québec (PaRQ), qui compte 70 membres accrédités à travers la province, avec plus de 2 000 km carrés de territoire accessible au public.

Les projets doivent correspondre à l’une ou à plusieurs des catégories soit les services d’accueil, l'offre d’attraits et d’activités de plein air et l'hébergement touristique. Sur ce dernier point, la ministre Proulx a rappelé qu'il s'agit ici d'hébergement « insolite » comme des pods (prêt-à-camper) ou des campements dans les arbres, par exemple.

Les projets devront se situer dans la fourchette de 125 000 $ à 500 000 $. Les organismes gestionnaires de parcs régionaux ont jusqu'au 5 décembre prochain pour acheminer leur demande d’aide financière en vertu de ce programme.

« Nos parcs régionaux mettent en valeur la beauté du Québec et permettent à la population québécoise et aux visiteurs de profiter d’un accès unique à la nature. Je suis donc particulièrement heureuse du lancement de ce nouveau programme. Celui-ci appuiera le développement de l’offre touristique durable des parcs régionaux par un soutien à des projets diversifiés, allant de l’amélioration des infrastructures d’accueil à la bonification des activités ou de l’hébergement touristique. Une aide concrète qui [...] aura des retombées positives pour les Québécois et l’ensemble de nos régions », a déclaré Caroline Proulx.

Le député Samuel Poulin a indiqué que dans la région immédiate, des endroits comme Les sentiers du Mont Bélanger (Saint-Robert-Bellarmin), le secteur du Mont Grand-Morne (Saint-Clotilde), le Domaine Taschereau (Sainte-Marie) et le Parc-des-Sept-Chutes de Saint-Georges, où s'est faite l'annonce, sont entièrement éligibles au programme

« J’encourage fortement les parcs régionaux à bénéficier de ce programme, qui contribuera à leur développement et à leur pérennité », d'ajouter l'élu de Beauce-Sud, alors que le président de l’Association des parcs régionaux du Québec, Stéphane Michaud, estime que le programme permettra de « bonifier l’expérience offerte dans les parcs régionaux. »

PHOTO — De gauche à droite, Pierre Gaudreault et Stéphane Michaud, respectivement directeur général et président de l'Association des parcs régionaux du Québec, Caroline Proulx, ministre du Tourisme et son adjoint parlementaire, Samuel Poulin, député de Beauce-Sud.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.