Publicité

23 décembre 2021 - 10:00 | Mis à jour : 10:18

Chaudière-Appalaches

Formation continue en agriculture: près de 8 000 participants

Par Salle des nouvelles

Les répondants en formation agricole (RFA) de la région de Chaudière-Appalaches font un bilan d’une année plus que satisfaisante pour la formation continue en agriculture alors que les activités ont permis de former 7 839 personnes, soit 735 personnes de plus qu’en 2019-2020. 

Destinées aux producteurs, aux aspirants producteurs, à la relève et aux travailleurs agricoles, ces formations étaient sous la gouverne des treize Collectifs régionaux en formation agricole (CRFA) de l'UPA, par le biais du Plan de soutien en formation agricole (PSFA). 

Ce sont 641 activités de formations qui ont été offertes, soit 75 de plus que l’an dernier. Le nombre d’heures de formation a également augmenté, comparativement à l’année dernière (13 022,5 heures/groupe) alors que 16 233,25 heures ont été diffusées. De plus, les sommes engagées en formation continue en agriculture dépassent, pour la première fois, la barre des 3 millions de dollars, soit 3 060 298 $.

Les coups de cœur
Le palmarès des thématiques les plus populaires, en fonction du nombre de participants, laisse la première position à Acériculture et forêt qui demeure le sujet de formation le plus prisé depuis plusieurs années. La Production horticole détrône la Production laitière, pour gagner la 2e place, alors que la Production biologique grimpe d’un rang, pour atteindre la 3e position du palmarès. L'Agroenvironnement regagne en popularité en se retrouvant en 4e position, alors que la Production laitière ferme la marche en descendant d’un échelon, pour se situer au dernier rang du top 5 des thématiques les plus populaires auprès de la clientèle agricole. 

Chaudière-Appalaches, bonne première
Grâce à l’implication et à la concertation des membres du Collectif en formation agricole (CRFA), Chaudière-Appalaches conserve le premier rang des régions les plus actives en formation continue en agriculture depuis plusieurs années. « Il y a une véritable culture de formation dans la région. Les producteurs ont soif d’apprendre, ils cherchent à améliorer leurs compétences et en acquérir de nouvelles. Avec des partenaires en formation proactifs, les résultats sont éloquents », indique Sandy Roy, répondante en formation agricole.    

Ainsi, pour 2020-2021, on recense 155 activités de formation dans la région, 3 405 heures de cours et 1 815 participants. Plus de 40 % des formations ont été suivies en ligne et une vingtaine de nouveautés sont au bilan. En ce qui concerne le financement, 648 293 $ ont été investis en formation continue en agriculture dont 139 588 $ provenant des participants eux-mêmes et 103 982 $ de Services Québec, un partenaire régional incontournable.

Rappelons que le travail des CRFA est rendu possible grâce à la contribution de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MÉES) et du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) qui appuient financièrement le PSFA à la hauteur de 495 000 $ par année. L’Union des producteurs agricoles et AGRIcarrières sont également des partenaires provinciaux importants, en raison de leur implication financière et leur contribution en nature, sans oublier l’implication des maisons d’enseignement, partout sur le territoire.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.