X
Rechercher
Publicité

Au-dessus du prix réaliste

Des prix à certaines pompes à essence ont explosé ce matin

durée 11h00
2 mars 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Ce matin, comme plusieurs Québécois, les Beaucerons qui ont voulu aller remplir leur voiture d’essence ont certainement sursauté en voyant le nouveau prix affiché dans certaines stations-service de la région. 

En effet, hier soir, l’essence ordinaire était à 163,2 ¢. Le prix a fait un bon de plus de 10 ¢ pour être à 174,9 ¢. Il reste à voir si d’autres stations-service suivront le mouvement, mais il est bien rare que le phénomène ne se produise pas. 

Selon CAA-Québec, le prix moyen au Québec est de 165,1 ¢. Il est en dessous du prix réel de 168,0  ¢. 

Rappelons qu’en décembre, les prix avaient descendus, mais très peu, ce qui avait permis à certains propriétaires de station-service de se faire une marge de profit de 15 ¢ le litre.  Québec leur en avait fait le reproche, mais cela n’avait pas eu grand impacts.

Avec le prix à la pompe qui ne cesse de grimper, pensez-vous vous tourner vers un véhicule électrique ?

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Investissement de 6 M$ chez Beauce Caoutchouc et UCB

Le groupe BCI Solutions d'usure Inc. vient d'annoncer un investissement majeur de six millions de dollars à l'usine de Beauce Caoutchouc et UCB Inc installée à La Guadeloupe. L'entreprise procédera à l'agrandissement de ses installations de moulage de pièces de caoutchouc ainsi que d'usinage numérique. Cet investissement s'inscrit dans le cadre ...

24 mai 2022

La démolition du bâtiment près de Place Centre-Ville débute cette semaine

Dès jeudi, l’édifice qui se trouve à l’intersection la 1re avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges sera démoli. Cela faisait plusieurs années que le bâtiment était laissé à lui-même et de nombreux citoyens espéraient sa disparition.  Selon Yvan Roy, l’un des actionnaires de l’entreprise à numéro qui a acquis le bâtiment, les travaux ...

24 mai 2022

Pénurie de main-d’œuvre: Québec se fait tirer l'oreille

Le gouvernement du Québec se fait tirer l'oreille et n’a pas donné suite aux demandes formulées publiquement l'automne dernier par la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA), les agences de développement économique et le milieux des affaires sur l'urgente question de la pénurie de main d'oeuvre. « Ça ne bouge pas, on ...