Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fabrication de batteries

Ottawa s'entend avec Volkswagen et Mercedes-Benz sur les véhicules électriques

durée 11h00
23 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Ottawa serait sur le point de signer des ententes distinctes avec Volkswagen et Mercedes-Benz, mardi. Ces accords ouvriraient l'accès aux deux constructeurs allemands aux matières premières canadiennes nécessaires à la fabrication de batteries pour véhicules électriques.

Le premier ministre Justin Trudeau et le chancelier allemand Olaf Scholz devraient participer à la cérémonie protocolaire de signature des ententes à Toronto, au deuxième jour de la tournée canadienne du chancelier qui a succédé à Angela Merkel en décembre dernier.

Les deux protocoles d'ententes vont confirmer la place du Canada dans la chaîne d'approvisionnement des deux constructeurs en ce qui concerne le marché des véhicules électriques, a révélé un haut responsable du gouvernement.

Parmi les ressources visées, on parle de cobalt, de graphite, de nickel et de lithium, des matières essentielles à la fabrication de batteries pour les véhicules électriques, a précisé cette source sous le couvert de l'anonymat puisque, les ententes ne sont toujours pas signées.

Olaf Scholz a donné un indice de l'existence de ces protocoles entre le Canada et les géants de l'automobile allemands lors d'une conférence de presse aux côtés de Justin Trudeau, lundi.

«Je suis heureux de voir ça, en plus des nombreuses annonces qui ont été faites et signées avec des entreprises au cours de notre visite, Volkswagen et Mercedes par exemple», a-t-il mentionné en allemand.

Ces accords surviennent une semaine après que le président des États-Unis, Joe Biden, a signé une stratégie offrant des crédits d'impôt aux véhicules électriques fabriqués en Amérique du Nord et pas uniquement aux États-Unis.

Une série d'autres annonces d'investissements a été faite récemment par d'autres constructeurs de véhicules électriques dans l'industrie automobile canadienne.

En huit semaines seulement, le printemps dernier, plus de 13 milliards $ d'investissements ont été promis pour développer la chaîne d'approvisionnement nécessaire à la fabrication de batteries pour véhicules électriques et pour convertir les usines de production de voitures à combustion en usines de voitures électriques.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le resto-bar Le Brûlé fait peau neuve grâce à son nouveau propriétaire 

Un homme d’affaires de Saint-Jean-sur-Richelieu, Anthony Desjardins, a eu un coup de cœur pour la région et a racheté le resto-bar Le Brûlé à Saint-Côme-Linière. Accompagné de son beau-père, Claude Carrier, il remet l'établissement à neuf et prévois une ré-ouverture dans la prochaine semaine. « J’avais vu l’annonce, je trouvais que c’était ...

durée Hier 5h00

Le conférencier Sylvain Guimond à Saint-Georges le 25 octobre

Le président fondateur de Biotonix et auteur, Sylvain Guimond, présentera une conférence gratuite sous le thème La résilience : avancer malgré les défis, le 25 octobre à 19 h, au centre des congrès Le Georgesville. C’est une initiative de la Chambre de commerce de Saint-Georges en collaboration avec le CISSS de Chaudière-Appalaches.   Comme le ...

5 octobre 2022

L'économie collaborative ou comment repenser les fondements des opérations d'entreprise

« Nous sommes, généralement parlant, des sociétés superbement "productrices" mais très, très faiblement "productives". »  C'est principalement sur cette prémisse que le conférencier Guillaume Lavoie a développé ses explications de l'économie de partage — aussi appelé collaborative, aux quelque 115 convives présents lors du déjeuner-conférence du ...