Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue avec le premier vice-président, Paul Beauchamp

Des données chiffrées sur la fermeture de l'usine d'Olymel

durée 16h15
20 juillet 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le premier vice-président d'Olymel, Paul Beauchamp, a fait le point sur la situation à l'usine de Vallée-Jonction, lors d'un entretien avec EnBeauce.com,  en proposant quelques données chiffrées sur la fermeture.

Ainsi, à l'annonce de la fermeture de l'établissement, le 14 avril dernier, l'usine beauceronne comptait 994 employés, dont 911 syndiqués à la CSN et 83 cadres.

Depuis lors, 161 départs ont été enregistrés.

En raison du manque d'employés que cela a créé, la direction d’Olymel a pris la décision de mettre fin au quart de nuit dès demain, le 21 juillet, soit deux mois plus tôt que prévu. Tous les employés seront donc sur le quart de jour au retour des vacances de la construction. L'entreprise estime à 650 le nombre de travailleurs syndiqués qui se présenteront à leur poste à ce moment-là.

En ce qui concerne les 123 travailleurs étrangers temporaires rattachés à l’usine de Vallée-Jonction, 89 d’entre eux ont fait le choix de demeurer au sein de l’entreprise. Parmi eux, 38 rejoindront l’usine d’abattage de découpe et de désossage d’Ange-Gardien en Montérégie Ouest, alors que 49 autres se dirigeront vers l’usine d’Olymel à Yamachiche. 

« Une seule de ces travailleuses va retourner dans son pays d’origine, mais c'était déjà prévu avant l'annonce de la fermeture », a précisé Paul Beauchamp, en entretien téléphonique avec EnBeauce.com.

Notons également que 10 travailleurs étrangers temporaires ont démissionné, probablement parce qu'ils ont trouvé un nouveau poste en Beauce.

La fermeture définitive de l’usine d’abattage de Vallée-Jonction est prévue pour le 22 décembre prochain.

À lire également

Olymel s'exprime sur son processus de relocalisation des travailleurs étrangers
 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Joseph devient Beauce-Centre

La Chambre de commerce de d’industrie de Saint-Joseph-de-Beauce devient celle de Beauce-Centre. La décision a été rendue lors de l'Assemblée générale annuelle de l'organisme, qui s'est tenue le 23 mai, au Resto Bar Le Journel de Saint-Joseph. Ce changement d'appellation fait en sorte que la chambre couvre un plus large territoire d'opération, ...

Une vente de tapis en soutien à la Maison de la famille Beauce-Etchemins

L'entreprise beauceronne Tapis Venture organise une vente spéciale dont une partie des profits sera reversée à la Maison de la famille Beauce-Etchemins, qui œuvre pour soutenir les familles dans le besoin. Cette vente spéciale proposera une large gamme de tapis décoratifs, d'été, utilitaires, etc. Elle est présentée en raison du déménagement ...

durée Hier 17h00

L'entreprise duBreton préoccupée par le rapport sur la filière porcine

Le producteur de porc biologique, duBreton, se dit préoccupé des conclusions du récent rapport sur la filière porcine au Québec, commandé par le ministère de l'Agriculture, des  Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) Le document démontre que le coût unitaire de production porcine est supérieur de 19 % au Québec par rapport à l’Ontario. ...