Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan avec Paul Beauchamp

Usine Olymel à Vallée-Jonction: la fermeture se précise

durée 16h15
18 décembre 2023
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Il ne reste que quelques jours avant la fermeture définitive de l’usine d’abattage Olymel à Vallée-Jonction prévue pour le 22 décembre.

À cette occasion, EnBeauce.com fait le bilan de la situation avec Paul Beauchamp, premier vice-président chez Olymel. 

Une centaine de travailleurs impactés ont pu être replacés dans d’autres usines que ce soit dans la même compagnie, mais du côté de Saint-Henri, ou dans une autre. Cependant, « il reste encore des éléments que nous ne maîtrisons pas au moment où on se parle. »

En ce qui concerne les travailleurs étrangers temporaires, voici quelques chiffres:
- une vingtaine d’entre eux se sont trouvé un nouvel employeur et demeureront en Beauce,
- 65 seront relocalisés dans les autres établissements d’Olymel,
- trois ont demandé un billet de retour pour retourner dans leur pays d’origine.

Notons aussi qu’une trentaine d’entre eux n’ont pas donné de nouvelles concernant leurs intentions.

Rappelons qu’Olymel avait annoncé la fermeture de l’usine de Vallée-Jonction le 14 avril dernier. Suite au départ de nombreux employés après cette annonce, le quart de production de soir, qui regroupait  260 employés, dont 75 travailleurs étrangers temporaires, a été supprimé le 22 juillet. À leur retour de vacances le 7 août, tous les employés de production affectés à ce quart de soir ont rejoint les rangs des employés œuvrant aux opérations de jour.

« Ça a été un peu dérangeant pour certains travailleurs, parce qu’on a bousculé des horaires de vacances. Mais la direction a fait preuve de souplesse pour offrir des accommodements aux travailleurs. On peut dire que globalement ça s’est très bien passé. »

Notons que les porcs qui étaient abattus à Vallée-Jonction seront essentiellement envoyés à l’usine de Yamachiche désormais. 

L’avenir des installations est incertain

L'établissement se cherche maintenant une nouvelle vie. « Malheureusement, nous n’avons pas d’offres concrètes au moment où on se parle. »

Il y a eu quelques visites, cependant personne n’a démontré de véritable intérêt, selon Paul Beauchamp. « Par contre, ce n’est pas tout à fait anormal car ce sont des discussions qui prennent du temps, et on sait qu’on est dans une conjoncture où on ne s’est pas vraiment ce que ça va donner. »

Des acquéreurs se présenteront peut-être dans les prochaines semaines ou les prochains mois lorsque l’usine aura été vidée de ses travailleurs et de ses équipements.

À lire également

L'usine Olymel de Vallée-Jonction fermera ses portes d'ici la fin de 2023

Usine de Vallée-Jonction: Olymel devance la fermeture du quart de soir

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Les élus de Beauce-Sartigan résolus à soutenir les médias locaux

Se disant interpellés par la survie des médias locaux, les maires de la MRC de Beauce-Sartigan ont adopté, mercredi, une résolution qui confirme l’engagement de leur administration à maintenir l’utilisation de ceux-ci «comme outils de transmission d’informations.» Les élus évaluent que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux a remis en ...

22 février 2024

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

22 février 2024

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...