Publicité
16 juin 2019 - 04:00

CATELLIER RADIO ET TÉLÉVISION SERVICE

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Armand Catellier est né à Saint-Georges en 1907. Après avoir occupé divers emplois, il se lançait à son compte en 1935 en fondant la firme Saint-Georges Électrique. Il était situé à cette époque dans l'édifice de M. Albert Rodrigue, où fut installé plus tard le magasin Déchène (au pied de la 118e rue coin 1e ave.). En 1937, il déménagea son commerce au sous-sol du Théâtre Saint-Georges (aujourd'hui l'Imprimerie Novalux) sur la 2e avenue. Anticipant l'avenir prometteur de l'électronique et désireux de se perfectionner en ce domaine, il ferma son commerce en 1940 et partit pour Montréal où il demeura pendant 5 ans. Ce fut pour lui une période très fructueuse puisqu'il en revint en 1945 plus expérimenté et connaissant tous les secrets du métier. Prévoyant l'avènement de la télévision, M. Catellier eut la sagesse de commencer tôt à étudier ce secteur de l'électronique. On le voit donc réapparaître en 1945 sur la rue Saint-Ephrem (122e rue), où il repart son entreprise, mais il a changé le nom et s'appelle désormais «Catellier Radio Service», dénomination qu'il a conservée plus tard, en y ajoutant toutefois le mot «TÉLÉVISION». En 1947, il se rapproche du centre ville et installe son commerce dans l'édifice de J. Albert Mathieu (Chez Julienne) dans la rue Saint-Antoine (120e rue) pour une période de 3 ans. Enfin, en 1950, c'est l'installation définitive au 380 de la 1re avenue, pas loin du pont, à peu près en face de la Banque Royale. Cette fois, l'établissement présente au public un magasin de grande allure (pour l'époque) qui ne tarde pas à devenir l'un des plus achalandés de la ville.
À partir de 1950, on entendait parler de la télévision qui s'implantait déjà chez nos voisins américains. À Saint-Georges, la toute première séance de cette nouvelle invention extraordinaire eut lieu le vendredi soir 28 décembre 1952. Depuis plusieurs mois, M. Catellier travaillait à l'installation d'un appareil de télévision chez lui. Il invita pour ce moment mémorable MM Yvon Thibaudeau, Marc Roberge, Vincent Rodrigue, Jules et René Moisan qui eurent la chance inouïe de voir à l'écran à 9.30h un programme de boxe qui avait lieu au Madison Square Garden, présenté par le poste WCBS TV de New York. Toutes les émissions étaient alors en noir et blanc, et d'une qualité moyenne. N'importe, au cours des mois suivants, des dizaines de citoyens allaient voir la TV le soir dans la vitrine du commerce de M. Catellier, même en hiver ! M. Catellier est décédé en 1978.

La première photo montre la façade de l'établissement en 1954 et la deuxième en 1958, photos de Rosaire Gamache, fonds Claude Loubier. Texte et recherche de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.