Publicité

21 juin 2020 - 04:00

Procédures de démarrage d’un moteur à réaction d’un avion de ligne

Toutes les réactions 1

Procédures de démarrage d’un moteur
à réaction d’un avion de ligne

Cette semaine, c’est la dernière chronique traitant des moteurs à réaction. Dans un premier temps, je vais vous parler de ce qu’on appelle couramment le APU (Auxiliary Power Unit).

Cela désigne un petit réacteur qui est situé dans la queue de l’avion et qui sert à produire de l’énergie à bord des avions pour leur permettre d’alimenter au sol les différents systèmes de bord, soit l’électricité, les pressions pneumatiques et hydrauliques. C’est grâce à ce petit réacteur que l’on a de l’air climatisé au sol et de l’électricité alors que les moteurs sont à l’arrêt.

On va également se servir de l’APU pour démarrer les moteurs de l’avion et, en cas de panne d’un des moteurs en vol, l’APU pourrait également prendre le relais pour fournir de l’énergie pour l’électricité et les pressions hydrauliques et pneumatiques. 

En termes simples, c’est une petite centrale électrique qui sert à fournir toute l’énergie dont l’avion a besoin lorsqu’il est au sol et l’énergie nécessaire pour faire démarrer un moteur.

Maintenant, allons dans le cockpit voir comment on s’y prend pour faire démarrer un moteur à réaction d’un Boeing 737 NG. Rappelons qu’il existe en général trois façons de pouvoir exécuter cette manœuvre pour des  moteurs d’un avion équipé d’un turbo Fan.

La première façon est d’utiliser une source externe d’énergie par le biais d’un gros câble qui provient d’une génératrice externe situé au sol qui se connecte à l’avion et qui envoie l’énergie nécessaire pour effectuer le démarrage des moteurs. Cette méthode n’est pas très utilisée car les aéroports chargent des frais pour le faire, ce qui peut être dispendieux.

La seconde façon est d’utiliser les batteries de l’avion, ce qui exige beaucoup des batteries et si par malheur, on les mettait à plat, elles ne sont pas faciles à recharger. 

La troisième  façon et la plus courante est celle d’utiliser l’énergie de l’APU. C’est ce que l’on aperçoit dans cette vidéo. Je vous rappelle simplement que j’ai vulgarisé les procédures de démarrage d’un moteur dans un but de simplification mais cela vous donnera une très bonne idée de ce qui se passe dans le cockpit lorsque vous entendez les moteurs commencer à tourner.

Bon visionnement ! Startup.avi

Pour terminer je vous avise que pour la saison estivale, j’aurais une chronique par mois soit celle du 19 juillet et du 16 août. En septembre, nous continuerons avec mes chroniques bimensuelles. 

Dernier point, vous remarquerez qu’à la fin de mes chroniques, il y a maintenant un lien pour vous permettre l’accès à toutes les chroniques produites à date.

Si vous avez des suggestions pour les prochaines chroniques, ne vous gênez pas, j’y porterai une attention particulière.

Voir les autres textes du blogue Aviation

Voir les autres textes du blogue Aviation

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo Hugues

    Céline et Yvon - 2020-06-24 19:53