Publicité

20 juin 2021 - 08:00

Les Snowbirds

Toutes les réactions 5

Voir la galerie de photos

lES SNOWBIRDS

Dans le cadre des festivités du 24 juin, en collaboration avec la Ville St-Georges et Radio Beauce, Aérofête de Beauce a réussi à faire venir l’équipe de démonstration aérienne Les Snowbirds.

Cet événement sera radio-diffusé sur les ondes de Mix FM 99,7 jeudi prochain le 24 juin en PM . L’heure exacte sera connue dans la journée même.

Afin de mieux apprécier les prestations de cette formation, j’aimerais vous entretenir sur des points peu ou pas connus du grand public.

Cette équipe très spéciale est regroupée sous le nom de la 431e Escadron de démonstration aérienne.

L’insigne que les membres portent sur leur uniforme représente une tête d’Iroquois orné, qui fait le lien avec les guerriers de l’air. Depuis 1971, cette équipe s’est produite un peu partout en Amérique du Nord devant des millions de personnes.

Les Golden Hawks, formés en 1959 pour célébrer le 35e anniversaire de l’Aviation Royale Canadienne, ont donné le coup d’envoi à ce qui allait devenir en 1967 les Golden Centenaires. Ils étaient équipés de huit avions Canadair CT-114 Tutor, un avion d’entrainement à réaction utilisé par les FAC.  (Forces aériennes canadiennes)

C’est en 1971, à Moose Jaw (Saskatchewan), que débute vraiment les prestations des Snowbirds, ainsi appelés suite à un concours organisé pour les enfants d’une école primaire locale pour trouver un nom à cette équipe de voltige.

Il devient vite évident que les prestations des Snowbirds sont un outil important et efficace pour les FAC.

L’équipe est composée d’environ 80 personnes, dont 11 pilotes. De ce nombre, 24 personnes, tous membres des FAC, forment l’équipe de spectacles. Ces gens doivent postuler pour faire partie de l’équipe. À toutes les années, trois nouveaux pilotes font leur entrée dans l’équipe et sont là pour une période de trois ans. De cette façon, la rotation permet de garder l’équipe à un haut niveau d’excellence. Pour ce qui est du chef Pilote (soit le SB1), ce dernier est sélectionné séparément parmi les pilotes qui ont déjà fait partie de l’équipe dans le passé. Neuf pilotes participent aux manœuvres mais il y a deux autres pilotes SB10 et SB11 qui s’occupent de toute la coordination que cela implique .

Pour 2021, il s’agit d’un gars natif de Québec, soit le Major Jean-Francois Dupont, qui a déjà fait partie de l’équipe en 2010. Il occupait à ce moment-là le siège de SB2  lors de leur venue à Saint-Georges pour le Spectacle Aérien .

Ne devient pas pilote des Snowbirds qui veut. Après avoir été choisi à la suite d’un long processus de sélection à la fin du mois de novembre, l’entrainement débute immédiatement et se termine vers la mi-avril. Le tout se passe principalement à leur port d’attache de Moose Jaw. Au total , avant même que la saison débute , les pilotes auront participé à plus de 120 sorties d’entrainement. Par la suite, c’est une routine interrompue de déplacements, d'exercices et de spectacles qui durera près de six mois, partout en Amérique du Nord.

Chaque pilote vole avec un technicien lors des déplacements. Ces gens sont la force cachée de la réputation des Snowbirds. Ce sont eux qui veillent à l’entretien des avions pour qu’ils soient toujours en parfaite condition pour les vols. Ces techniciens sont spécialisés en électronique, en moteurs à réaction, en cellules d’avions, etc.

Leur compartiment bagages est très petit et ils doivent y loger tous leur effets personnels incluant leur linge de rechange. Donc, dès qu’ils arrivent à un endroit, ils se mettent à la recherche d’endroits pour faire leur lavage, repassage, etc. En plus, pour garder la forme, ils doivent repérer des lieux pour s’entrainer et également se divertir. N'oubliez pas, ils sont six mois sur la route, c’est loin d’être évident .

De plus, ils sont loin de leur famille et amis. L’équipe devient alors comme une petite famille très unie.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, seul le pilote qui est en tête voit ce qui se passe au sol. Il se sert de références comme des ponts, rivières,  bâtisses, véhicules de couleurs pour bien s’orienter. Tous les autres pilotes ne regardent pas le sol mais bien des points précis sur l’avion qui les précède ou qui est à côté d’eux. Ils n’ont aucune idée d’où ils se trouvent par rapport au sol. Par contre, lorsque les deux solos s’écartent de la formation pour leur partie de spectacle, les choses sont différentes. Pour les rencontres face à face, l’un des pilotes détermine la ligne de vol et l’autre  s’organise pour l’éviter.

Femmes pilotes des Snowbird

À date, seulement deux femmes ont fait partie de l’équipe des Snowbirds et ces deux femmes sont natives respectivement de Québec et de Lévis. Lt Colonel Maryse Carmichael en 2001 SB3, 2002 SB2 et Capt Sarah Dallaire, SB2 de 2018 et 2019 commandant de l’escadron en 2010, 2011 et 2012.

Lt Colonel Maryse Carmichael.          Capt Sarah Dallaire

C’est exceptionnel et en plus, elles viennent de chez nous. Quels beaux exemples pour celles qui désirent atteindre les plus hauts sommets dans leur carrière. Car il ne faut pas s’y tromper, les membres des Snowbirds sont tous des gens ordinaires  qui ont accompli des choses extraordinaires grâce à leurs efforts et à leur persévérance. Et cela commence dès l’enfance. Lors de la visite des Snowbirds, ici même à Saint-Georges, incitez vos enfants ou petits-enfants à regarder ce spectacle de chez vous, prenez quelques instants pour regarder leur visage s’épanouir lors du passage des avions.

Les Snowbirds sont également très bien cotés lorsqu’ils donnent des spectacles aux USA. En fait, plusieurs Américains préfèrent les performances des Snowbirds à ceux des Blue Angels (F-18) ou des Thunderbirds (F-16) américains, et croyez moi, ces équipes américaines performent également avec un très haut niveau de compétence.

Le CT-114 Tutor n’a pas les mêmes performances qu’un F-18 ou un F-16 , car il a été mis en opération au début des années 60 (1963). Jusqu’en l’an 2000, cet appareil a servi d’avion d’entrainement pour tous les pilotes des FAC. Par la suite, tous les avions encore en service servent uniquement à combler les besoins des Snowbirds à titre d’avions de réserve ou de pièces de remplacement. À tous les 400 @ 500 heures de vol ou à chaque deux ans, les avions sont démontés jusqu’au dernier écrou et reconstruits. Cela assure une sécurité exemplaire pour ces avions qui commencent à prendre de l’âge.

Sa masse à vide est de 2,195 kg (4,830 lbs) et son réacteur développe une poussée de 2 950 lbs.  Il peut atteindre une vitesse maximale de 795 Km/h. Sa vitesse de décrochage n’est que de 132 kmh. Je tiens à souligner que deux Beaucerons ont déjà fait partie des Snowbirds , soit le Major Réal Turgeon, natif de Saint-Isidore, et le Capt Michel Cliche, natif de Beauceville, SB8 en 1993 et 1994. Michel est un très bon ami à moi et il pilote maintenant à titre de commandant de bord sur B787 Dreamliner pour Air Canada. J’ai souvent l’occasion de voler avec Michel dans mon avion et son habilité et sa grande expérience m’épatent toujours. C’est beaucoup grâce à lui si au cours des 20 dernières années, on a eu accès à différentes prestations d’appareils militaires à Saint-Georges. Il est également en charge des opérations pour le spectacle de cette année à Saint-Georges.

Fait important à noter, cette année, à cause des règles établies par la Santé publique, il nous est impossible d’avoir un rassemblement de personnes en date du 24 juin, donc, on a opté pour des passages au-dessus de la rivière Chaudière à un altitude minimale de 500 pieds. Les Snowbirds ne pourront donc pas exécuter de prestations acrobatiques comme on est habitué de les voir et je vous explique pourquoi .

Lors d’un spectacle aérien, on doit réserver ce que l’on appelle une boite acrobatique. C’est un espace dans lequel aucune personne doit se trouver afin de permettre aux Snowbirds d’exécuter leurs manœuvres sans mettre en danger la vie de quiconque. Vous allez comprendre que puisse que le tout se déroule au-dessus de la Rivière Chaudière, on ne peut pas créer de boite avec suffisamment d’espace pour la sécurité de tous.

Quand on organise un spectacle à l’aéroport de Saint-Georges, on doit absolument évincer certaines maisons de leur occupants pour la durée du spectacle et fermer différentes routes d’accès à l’aéroport. Cependant les Snowbirds pourront survoler la ville en effectuant différentes formations qui seront décrites à Radio Beauce 99,7 Mix FM.

J’aurai l’occasion d’accompagner le SB 10, soit le Capt Érik Temple, qui sera avec moi à la radio .

De plus, nous aurons droit à la venue d’un CF-18 en provenance de Bagotville ainsi que de deux hélicoptères Griffon. Nous travaillons très fort pour avoir la participation d’autres appareils.

En espérant une température clémente, je vous attends sur les ondes de Mix FM 99,7 en début d’après-midi.

 

 

Voir les autres textes du blogue Aviation

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Un troisième Beauceron a également été membre des Snowbirds.

    Il s'agit de Guy Dutil, natif de St-Georges, fils de Marie-Louis Dutil et de Marie-Jeanne Gagnon.

    Je ne me souviens pas de son grade, ni des années en question.

    Pier Dutil

    Pier Dutil - 2021-06-20 12:22
  • excellent article à lire

    GILLES THIBODEAU - 2021-06-20 16:34
  • Correction,

    Information prise, Guy Dutil n’a pas fait partie des Snowbirds.

    Il a cependant présenté des acrobaties avec un F-18 lors de plusieurs pageants aériens un peu partout au Canada.

    Merci à Guylaine Dutil, la sœur de Geuy pour cette précision.

    Pier Dutil

    Pier Dutil - 2021-06-20 21:03
  • Guy n a jamais fait partie des Snowbirds , mais il fut dans les années 80 , pilote de démonstration sur le Cf-18 , tout un pilote également pour représenter les beaucerons , comme Pier Claude Quirion , natif de St-Martin , qui est en ce moment responsable du spectacle Aérien de Bagotville cette année , qui consiste en le survol de plusieurs municipalités le 26 juin prochain

    Hugues Drouin - 2021-06-20 21:57
  • Super bon article! J'ai appris beaucoup de choses très intéressantes. J'adore les Snowbirds et j'ai hâte de les voir! Ça fait longtemps que je les ai vus. C'était à Québec.
    Bref, très très bon article

    Anne Baillargeon - 2021-06-23 13:47